Aujourd'hui à Paris
06:56 : Mise des Téfilines
08:02 : Lever du soleil
12:36 : Heure de milieu du jour
17:08 : Coucher du soleil
17:57 : Tombée de la nuit

Paracha 'Hayé Sarah
Vendredi 22 Novembre 2019 à 16:45
Sortie du Chabbath à 17:55

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Aller au concert de Shwekey, permis ?

Rédigé le Lundi 11 Mars 2019
La question de Chlomo F.

Bonjour Rav,

A-t-on le droit d'aller au concert de Shwekey ?

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
178 réponses

Chalom,

S'il n'y a pas de séparation entre hommes et femmes conforme à la Halakha pendant le concert, il est bien entendu interdit d'y participer.

Et même s'il n'y a pas de problèmes de mixité, depuis la destruction du Beth Hamikdach, on ne permet d'assister à une prestation musicale en présence d'instruments de musique que lors d'événements tels que mariages et Bar Mitsvot, ou d'une manière générale pendant toute Sé'oudat Mitsva (repas pris à l'occasion de l'accomplissement d'une Mitsva, comme par exemple une Brit Mila ou le festin de Pourim et la liste n'est pas exhaustive), mais cette permission n'est pas valable en-dehors de ces cas bien précis ('Hazon Ovadia, Lois des 4 jeûnes, p. 435-436 ; Yé'havé Da'at, vol. 1, 45).

Il est également permis d'écouter de la musique en présence d'instruments de musique lors des jours de 'Hol Hamo'èd en dehors de toute Sé'ouda, comme on le fait par exemple lors des célébrations de Sim'hat Beth Hachoéva à Souccot.

Ceci dit, bien entendu, n'allez pas vous imaginer qu'écouter de la musique religieuse au travers d'un enregistrement pose un problème. Au contraire, cela peut apporter beaucoup de Sim'ha (joie) et la musique de Yaakov Shwekey est particulièrement belle. Simplement ici, c'est le contexte général qui pose problème et les Guédolim (Grands de la génération) déconseillent fortement de participer à ce genre de concerts. D'autant plus qu'il existe un commandement négatif de la Torah de : "Vous ne suivrez pas leurs lois" (Vayikra 18,3) qui nous interdit de nous comporter comme les non-juifs. En effet, aller à des concerts est une habitude non-juive.

Encore une fois, il est très important de servir Hachem dans la joie, et la musique peut incontestablement y contribuer. Simplement, il ne suffit pas d'écouter de la musique Cachère, encore faut-il que le contexte soit également Cachère.

En vous souhaitant d'agréables moments de musique Cachère !

Mékorot / Sources : 'Hazon Ovadia, Yé'havé Da'at.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA
Projet dédié par un généreux donateur