Paracha Chémini
Prochaine fête : Pessah (dans 25 jours)
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

Aller au Mikvé en attendant mon Guèt

Rédigé le Dimanche 10 Mai 2015
La question de Mylene S.

Bonsoir Rav,

Une femme qui attend son Guèt depuis 2 ans et qui avait l'habitude de faire le Mikvé, peut-elle continuer à le faire ?

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1130 réponses

Chalom,

L'auteur du Choul'han 'Aroukh (à la fin du Beth Yossef, Hilkhot Nidda 183) rapporte au nom du Rivach qu'une femme non-mariée n'a pas le droit de se tremper au Mikvé. Les différents décisionnaires rapportent cette loi (voir Taharat Habayit du Rav Ovadia Yossef p.27 ; voir le Rama sur Hilkhot Nidda 183,1).

Par conséquent, une femme séparée de son mari, qui attend le Guèt, n'a pas le droit d'aller au Mikvé.

Béhatsla'ha.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON
Haut de page