Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:24 : Mise des Téfilines
08:31 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:35 : Coucher du soleil
18:24 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34

Hiloulot du jour
Rav Mena'hem Mendel De Kotzk
Afficher le calendrier

Allumer la lumière Chabbath : interdit Dérabanane ?

Rédigé le Dimanche 21 Septembre 2014
La question de Amram A.

Chalom,

Ma question a été suscitée après avoir entendue le cours Halakha Time du Rav Avraham Garcia "Court circuit Chabbath 1/2".

Sauf erreur de ma part, dès les premières paroles, il me semble

que le Rav fait bien une distinction entre le 'Hazon Ich - qui pense qu'allumer et éteindre la lumière et d'ordre toraïque - et les autres A'haronim, dont le Rav Ovadia Yossef - qui disent qu'allumer et éteindre et d'ordre rabbinique.

Or je ne vois nulle part ce dernier avis, bien au contraire, tous pensent que c'est toraïque pour l'allumage (au moins) avec un interrupteur.

N'y a-t-il pas là une précision à faire ?

Où le Rav Garcia a trouvé cette information précisant que c'est d'ordre rabbinique pour l'allumage avec interrupteur ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28925 réponses

Bonjour,

L'opinion de Rav Ovadia Yossef est développée en partie dans son livre Yabia Omer Volume 1, Ora'h 'Haïm question 19 et dans Yabia Omer volume 7, question 36, passage 3.

D'autres décisionnaires pensent que l'interdiction est d'ordre rabbinique :

Le Maharcham volume 2, questions 246-247,

Michpeté Ouziel question 19.

Le fils de Rav Ovadia Yossef, dans son livre Yalkout Yossef sur Chabbath volume 5, pages 186-190 cite de nombreux décisionnaires selon lesquels l'utilisation de l'électricité est frappée d'un interdit Toraïque. Il affirme par ailleurs, que s'il s'agit de l'extinction d'une ampoule, on est en présence d'une interdiction d'ordre rabbinique pour certaines raisons liées à l'interdiction d'éteindre.

ATTENTION : QUE L'UTILISATION DE L'ELECTRICITE SOIT FRAPPEE D'UN INTERDIT TORAÏQUE OU RABBINIQUE, CELA N'INFLUE EN RIEN SUR NOTRE MANIERE DE RESPECTER LE CHABBATH. CELA DEMEURE STRICTEMENT INTERDIT.

DANS CERTAINS CAS, UNIQUEMENT, CERTAINS DE NOS MAÎTRES [UNIQUEMENT],  PRENNENT EN CONSIDERATION L'OPINION DES DECISIONNAIRES SELON LESQUELS L'INTERDICTION EST D'ORDRE RABBINIQUE AFIN DE FONDER ET FORMALISER UN RAISONNEMENT PERMETTANT DE FAIRE CERTAINES ACTIONS DURANT CHABBATH.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN