Logo Torah-Box

Apporter un Korbane par procuration, possible ?

Rédigé le Dimanche 9 Mai 2021
La question de David P.

Bonjour,

Aurait-il été possible d'apporter un Korbane (sacrifice) par procuration - pour quelqu'un d'autre dans l'impossibilité de l'offrir lui-même - à l'époque du Temple ?

Si oui, y avait-il des conditions à respecter pour cette procuration ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

1. S'il s'agit d'un Korbane [sacrifice] nécessitant une Semikha, il n'est pas possible de l'envoyer au Beth Hamikdach par le biais d'une tierce personne.

2. La Semikha est la Mitsva reposant sur le propriétaire du Korbane, consistant à appuyer ses mains sur la tête de l'animal avant qu'elle ne soit égorgée. Cette Mitsva a le statut de Mitsvot Chébégoufo, c'est à dire qu'elle ne peut s'accomplir que par le propriétaire du sacrifice et il ne lui est pas possible de mandater qui que ce soit à sa place [pareillement à la mise des Téfilines, par exemple]. Rachi, passage Véha Ba'ina sur Talmud Guitin 28b.

3. Si le propriétaire du Korbane est âgé ou malade : la grande majorité des décisionnaires pensent qu'il lui est possible d'envoyer son Korbane par le biais d'une tierce personne. Dans une telle éventualité, on offrira le sacrifice sans procéder à la Semikha. Rachi, passage Véha Ba'ina sur Talmud Guitin 28b et plus bas, paragraphe 6.

4. Les Korbane dont l'animal est une volaille ainsi que le Korbane d'une femme ne nécessitent pas de Semikha. Donc, ils peuvent être apportés par le biais d'une tierce personne. Il en est de même pour le Korbane Pessa'h et le Korbane Ma'asser des animaux.

5. D'après certains de nos maîtres, c'est toujours une Mitsva d'apporter soi-même son propre Korbane, dans la mesure du possible, même s'il ne nécessite pas de Semikha. Nétsiv dans Hé'mek Chééla, "réponse" 169.

6. Une personne impure n'ayant pas le droit de pénétrer dans l'enceinte du Beth Hamikdach ou dans le Har Habayit [le mont du temple] peut envoyer son sacrifice par le biais d'une tierce personne uniquement si la "limite" [à ne pas dépasser] sera dépassée au cas où l'on attend qu'il puisse se purifier.

Talmud Guitin 28b, Zeva'him 74b, Tossefot sur Talmud Mena'hot 62b et Békhorot 61a, Rambam, Hilkhot Psoulé Hamoukdachin, chapitre 4, Halakha 14, Rambam, Hilkhot Biat Hamikdach, chapitre 2, Halakha 11, Tiféret Ya'acov sur Talmud Guitin 28b, 'Arokh Hachoul'han Hé'atid-Kodachim, volume 2, chapitre 131, Halakha 34.

Tout n'a pas été dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

'Hafets 'Haïm abrégé

'Hafets 'Haïm abrégé

Une étude quotidienne des lois du langage sur un cycle de 90 jours. Version abrégée et simplifiée de l'ouvrage du 'Hafets 'Haim.  

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN