Logo Torah-Box

Apprendre des langues de pays ennemis

Rédigé le Mardi 18 Octobre 2022
La question de Anonyme

Bonjour,

Est-ce permis d'apprendre les langues des pays ennemis d'Israël et s'en servir si jamais nous entrons en guerre ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38810 réponses

Bonjour,

En théorie, l'apprentissage de toutes les langues [ou une partie] n'est pas contre indiqué dans la Halakha. D'ailleurs, Yossef Hatsadik connaissait toutes les langues que l'on parlait à l'époque. Talmud Sota 36b, Rachi sur Béréchit 50, verset 6.

Moché Rabbénou, également connaissait toutes les langues de l'époque. Rachi sur Dévarim 1, verset 5, Otsar Hamidrashim sur Esther 2, verset 5, Midrash Tanhouma [Bober] sur Parachat Devarim [fin de l'ouvrage, ajout numéro 1].

Il en est de même pour Mordékhaï. Pirké Dérabbi Eliézer, chapitre 49, Chekalim, chapitre 5, Michna 1, Talmud Ména'hot 65a, Rachi sur Esther 2, verset 5.

Tous les membres du Sanhédrin connaissaient 70 langues ou la majeure partie de celles qui étaient parlées à leur époque. Talmud Sanhédrin 17a [avant dernière ligne], Rambam, Hilkhot Sanhédrin, chapitre 2, Halakha 6.

Il est à noter que dans certaines des références précitées, il apparaît que la connaissance des 70 langues était une nécessité qui s'était imposée mais qui ne fait pas loi pour tout un chacun.

Vous devez, donc, vous suffire du strict minimum et si vous disposez de temps, il est préférable de l'investir pour l'étude de la Torah. En cas de guerre, Hachem saura comment nous envoyer la délivrance. N'ayez crainte !

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Lois & Récits de CACHEROUTE

Lois & Récits de CACHEROUTE

Lois et récits définissant l'approche d'un Juif à l'égard de la nourriture et de sa consommation. 

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN