Aujourd'hui à Paris
06:42 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:25 : Coucher du soleil
19:10 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21


Hiloulot du jour
Rav Nathan Tsvi Finkel (Saba De Slabodka)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Brakha à la vue du Kotel

Rédigé le Mercredi 27 Mai 2015
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je voudrais savoir quelle bénédiction faut-il faire en voyant le Kotel ?

Sur le Pata'h Eliyahou c'est "Dayan Haémèt".

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18452 réponses

Bonjour,

La Kri'a

En voyant le sol du Beth Hamikdach ou les alentours de la mosquée située derrière le Kotel, il faut déchirer 10 centimètres de son habit avec la main ["Kri'a"]. En général, on déchire la chemise.

Le sol du Beth Hamikdach et les alentours de la mosquée sont visibles uniquement si l'on se trouve en hauteur à une certaine distance du Kotel. Sur le toit de la Yéchiva "Ech Hatorah", par exemple.

S'il est difficile de déchirer l'habit avec ses mains, on utilisera une paire de ciseaux ou un cutter pour commencer la déchirure et ensuite on poursuivra avec les mains.

Il faut être debout au moment de la "Kri'a".

La déchirure doit se faire dans la longueur de l'habit : de haut en bas.

Tous les 30 jours, il y a une nouvelle obligation de faire la "Kri'a".

Il faut s'incliner avant de faire la "Kri'a".

Il faut réciter le Psaume 79.

Il est interdit de coudre l'habit de telle sorte que la déchirure ne soit plus visible.

Les femmes, également, doivent faire la "Kri'a".

D'après certains décisionnaires, on doit faire la "Kri'a" même si l'on ne voit que le Kotel.

De nos jours, certains ne font pas la "Kri'a". De nombreux décisionnaires tentent de trouver une explication plausible à cela.

La Brakha

En voyant le Kotel, on ne récite pas la bénédiction "Dayan Haémèt", car selon la plupart des décisionnaires, le Kotel n'est pas une partie du Beth Hamikdach mais "uniquement" une partie de la muraille qui entourait le mont du Temple.

Cependant, il faut réciter la Brakha "Dayan Haémèt" sans prononcer les noms de D.ieu et dire : Baroukh Ata, Mélèkh Ha'olam, Dayan Haémèt".

Ce que vous mentionnez au nom du Siddour Pata'h Eliyahou est l'un des avis mentionné dans la Halakha. Dans le doute, il est préférable de réciter la bénédiction sans prononcer les noms de D.ieu.

A ce sujet, voir :

Kaf Ha'haïm, chapitre 561, passage 5,

Michna Broura, chapitre 561, passage 6.

Iguérot Moché, Ora'h Haïm, volume 5, question 37.

Or Létsion, volume 3, chapitre 30, note 5.

Cha'aré Né'hama [Rav Yéhouda Tchezner], Partie 5, chapitre 2.

Tsits Eliezer, volume 10, question 1, passages 61-65 et Cha'aré Né'hama, page 121.

Chévet Halévi, volume 7, question 78.

Cha'aré Tsédek, Cha'ar Michpeté Erets, chapitre 11, passages 7-9.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur