Logo Torah-Box

Brit-Mila de jumeaux, comment ça se passe ?

Rédigé le Dimanche 18 Septembre 2016
La question de Alexandre K.

'Hodech Tov,

Voilà, Baroukh Hachem, ma femme attend des jumeaux garçons, et j'aurais voulu savoir les règles pour la Brit Mila.

Qui des deux est le premier à faire la Brit Mila, et toutes les procédures (dois-je acheter 2 Talith, dois-il y avoir deux chaises) ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38960 réponses

Bonjour,

Concernant la Brit Mila de jumeaux :

1. Il n’est pas nécessaire d’apporter deux chaises.

2. Un seul Talith suffit.

3. C’est au bébé qui est sorti le premier que l’on doit faire la Brit Mila en premier lieu. Mais ce n’est pas une obligation.

A propos de la Brit Mila de jumeaux, il y a un grand débat au sein des décisionnaires.

Selon le Choul’han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 265, Halakha 5, on récite une fois les Brakhot pour les deux bébés.

Selon d’autres, la meilleure manière d’agir est la suivante :

1. Ne pas faire rentrer les deux bébés en même temps, dans le Beth Haknesset ou dans la salle où se déroule la Brit Mila. Le second bébé restera auprès de sa maman dans une autre pièce.

2. Après la Brit Mila du premier bébé, on récitera le Kaddich, on souhaitera Mazal Tov au papa, et l’on entonnera quelques chants.

3. Ensuite, on apporte le second bébé.

4. Il est préférable de ne pas réciter la Brakha Chéhé’héyanou une seconde fois.

Quoi qu’il en soit, il vous est conseillé de suivre les conseils du Mohel que vous choisirez.

A ce sujet, voir :

Tiféret Haberit, pages 100-108,

Torat Haberit, pages 43-44,

Hadrat Kodech, page 112,

Chem Avotay, question 43,

Mibeth Lévi, volume 10, pages 24-25,

Élé Divré Haberit, pages 194-197.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Rav Yigal Cohen - Emouna

Rav Yigal Cohen - Emouna

Des questions qui bousculent, des réponses claires et concises pour renforcer notre Emouna.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN