Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Brit Mila : le papa refait-il la bénédiction du Talith ?

Rédigé le Mercredi 13 Juin 2018
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Lors d'une Brit Mila, le père et le Sandak doivent mettre leur Talith.

Cependant, doivent-ils réciter la Brakha du Talith s'ils ont fait Cha'harit chez eux le matin même de la Brit ?

Qu'en est-il s'ils ont fait Cha'harit à la synagogue le matin même ?

Merci d'avance pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19149 réponses

Bonjour,

1. S’ils ont récité la prière de Cha’harit à la MAISON et que la Brit Mila se déroule à la synagogue

Si le Talith leur appartient, ils doivent réciter la Brakha avant de le porter.

Si le Talith est emprunté, ils ne récitent pas la Brakha.

2. S’ils ont récité la prière de Cha’harit à la SYNAGOGUE et que la Brit Mila se déroule à la synagogue

Il y a dix règles à ce sujet.

Ils sont mentionnés dans le Pisské Techouvot, chapitre 8, passage 23.

Dans certains cas, il est obligatoire de réciter la Brakha à nouveau. Dans d’autres, cela n’est pas nécessaire.

Ci-dessous, quelques cas de figure :

A. Si, en retirant leur Talith - pour une raison bien précise -, ils pensaient le remettre plus tard [lors de la Brit Mila], après un certain laps de temps bien déterminé [même s’il s’agit d’une heure ou deux], il n’est pas nécessaire de réciter la Brakha.

B. Si, en retirant leur Talith, ils n’ont pas pensé le remettre plus tard, et jusqu’à la Brit Mila, ils se sont occupé de toutes sortes choses, ils doivent réciter la Brakha, de nouveau - même si inconsciemment, ils savaient qu’ils allaient en porter.

C. Si, au moment où ils retirent leur Talith, ils ont « pensé expressément ne pas le porter » de nouveau. Alors, au moment de la Brit Mila, ils devront réciter, de nouveau, la Brakha.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire, à ce sujet.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Pisské Techouvot.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur