Aujourd'hui à Paris
07:30 : Mise des Téfilines
08:38 : Lever du soleil
13:00 : Heure de milieu du jour
17:23 : Coucher du soleil
18:13 : Tombée de la nuit

Paracha Bo
Vendredi 22 Janvier 2021 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:26
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Ce que touche une femme Nidda devient-il impur ?

Rédigé le Lundi 13 Janvier 2020
La question de Anonyme

Kvod Harabbanim,

Lorsque l'on mange à une table où l'on sait pertinemment que les femmes juives qui s'y trouvent sont très, très éloignées de la Torah, ne vont pas au Mikvé et sont donc Nidda, si l'une d'elles nous passe un plat ou autre, ce dernier devient-il impur, car touché par une femme Nidda ?

Si oui, comment s'en sortir sans lui faire honte, ni à ses parents, dans le cas où il s'agit d'une tante ou de l'une de leur nièce ?

Toda Radba pour la réponse et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23797 réponses

Bonjour,

Tous les aliments touchés par une femme Nidda sont consommables et absolument Cachères.

L'impureté de la femme Nidda n'avait d'incidence qu'à l'époque du Beth Hamikdach où les Cohanim [et, dans certains cas, ceux qui ne l'étaient pas] avaient l'obligation de consommer certains aliments sacrés, en étant purs.

Le degré d'impureté de la femme Nidda est Av Hatouma.

De nos jours, de toute façon, nous sommes tous touchés par cette impureté, car nous avons tous eu un certain contact avec un mort, ou nous nous sommes trouvés sous un même toit.

Voir Rambam, Hilkhot Métam'é Michkav Oumochav, chapitre 1, Halakha 1.

Conclusion : vous n'avez strictement rien à craindre.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Rambam.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN