Aujourd'hui à Paris
06:30 : Mise des Téfilines
07:33 : Lever du soleil
12:34 : Heure de milieu du jour
17:34 : Coucher du soleil
18:20 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20

Hiloulot du jour
Ra'hel Iménou (Notre Matriarche Rachel)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Céréales et problème de Bichoul

Rédigé le Dimanche 26 Février 2017
La question de Yoni S.

Bonsoir Rav,

Y a-t-il un problème pour les Séfaradim de consommer les céréales Cachères à cause du Bichoul ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
5479 réponses

Chalom Ouvrakha,

Les céréales ne sont pas cuites mais soufflées, c'est-à-dire qu'elles passent dans un grand tuyau très chaud, et c'est ainsi que, lorsqu'elles ressortent de l'autre côté de ce tuyau, elles sont soufflées.

Certains ne considèrent pas cela comme cuisson pour l'interdire (Darké Téchouva Yoré Déa 113-16, voir aussi Techouvot Véhanhagot 3-247).

Aussi, certains n'interdisent pas lorsque la cuisson est réalisée de manière industrielle, comme dans des usines.

Ces deux éléments réunis nous permettent de consommer les céréales soufflées par des non-juifs (voir Min'hat Its'hak 3-26).

De plus, en ce qui concerne le maïs, nous pouvons le considérer comme un aliment réservé essentiellement aux animaux, et non pas aux hommes, ce qui l'exclu de l'interdiction (voir Choul'han Aroukh Yoré Déa 113-1).

Il y a encore d'autres dérogations pour les céréales (voir Darké Téchouva 113-11 et 12, ainsi que le Kaf Ha'haïm Sé'if Katan 7).

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA