Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:44 : Mise des Téfilines
07:46 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:36 : Coucher du soleil
20:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Chabbath : faire Motsi sur une moitié de pain ou un Mézonot entier ?

Rédigé le Dimanche 24 Juillet 2022
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Concernant les Séoudot de Chabbath, je sais que si on ne dispose pas de deux pains entiers, il est possible de faire le Motsi en utilisant ensemble un pain entier et un pain qui ne l'est pas.

D'un autre côté, on peut aussi faire le Kiddouch en utilisant ensemble un pain entier et du Mézonot.

J'aimerais savoir ce qui est le mieux parmi ces deux possibilités : utiliser une moitié de pain ou un Mézonot entier.

Mille mercis.

La réponse de Rav Avner ITTAH
Rav Avner ITTAH
344 réponses

Chalom,

Il semble, à mon humble avis, qu’il vaudrait mieux faire le Lé'hèm Michné sur deux pains entiers (un Motsi et un Mézonot) que sur un entier et un demi Motsi.

En effet, dans 'Hazon 'Ovadia Chabbath tome 2, pages 185-187, ces deux Halakhot sont rapportées l’une après l’autre. Dans le cas du Mézonot, il prouve que lorsque l’on fixe son repas sur du Mézonot (216 grammes), on fera Motsi, ce qui signifie que le Mézonot a un statut de pain.

De plus, puisque la Halakha de faire Motsi le Chabbath sur deux pains est d’ordre rabbinique, et qu’il existe une discussion si un pain avec un goût sucré est Mézonot ou Motsi, on tranchera comme l'avis indulgent qu’il est Motsi pour la Mitsva de Lé'hèm Michné selon la règle que lorsqu'il y a une discussion sur une Mitsva d'ordre rabbinique, on s'appuiera sur l'avis indulgent. Tel est l’avis du Kaf Ha’haïm (chap. 274, par. 6), du Méorer Yéchénim (page 87b) et du Min’hat Its’hak (tome 10 fin de la responsa 24).

D’un autre côté, pour le pain et demi Hamotsi, le demi n’est aucunement entier, mais certains avis le considèrent comme entier pour cette Halakha, comme à Pessa’h où la Matsa du milieu est coupée et sera considérée comme entière selon l’avis du Chout Haguéonim.

C’est pourquoi, il me semble qu’il faudrait mieux deux pains entiers Mézonot qu’un pain et demi Motsi. Ceci étant, si l’on ne possède qu'un pain et demi, a posteriori, on pourra faire Lé'hèm Michné sur ces pains.

Dans le livre Rabbénou du Rav Eliahou Chetrit (page 385), il est écrit qu'il a posé cette question au Rav Ovadia Yossef zatsal, qui lui a répondu qu'il valait mieux deux Mézonot entiers qu'un pain et un demi Hamotsi.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avner ITTAH