Logo Torah-Box

Chabbath : faire passer des choses de la synagogue à un jardin

Rédigé le Jeudi 1er Juin 2023
La question de Eyrol R.

Bonjour Rav,

Une synagogue et un jardin privé sont séparés par un simple mur.

Est-il permis de passer des choses pendant Chabbath de la synagogue au jardin et vice-versa, en faisant passer des choses au-dessus du mur ?

Aucune porte / fenêtre ne permet l'accès d'un domaine à l'autre directement.

Si oui, y a-t-il des conditions ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Shimon GRIFFEL
Rav Shimon GRIFFEL
693 réponses

Bonjour,

Dans le cas où le jardin et le Beth Haknesset sont entourés d'un mur haut d'un mètre au minimum et que le jardin fait moins de 28 mètres de côté ou toute forme de superficie équivalente, il est permis de faire passer des objets qui étaient dans le jardin à l'entrée de Chabbath vers le Beth Haknesset, et des objets qui étaient dans le Beth Haknesset à l'entrée de Chabbath vers le jardin. Mais il est interdit de faire passer des objets qui étaient dans une maison à l'entrée de Chabath vers le Beth Haknesset, même s'il est permis de les déplacer vers le jardin, comme dans le cas où ces deux lieux appartiennent à la même personne.

Si le jardin ou le Beth Haknesset ne sont pas entourés d'un mur et qu'il faille traverser une zone qui n'est pas entourée de mur, il sera interdit de faire passer des objets de l'un à l'autre.

S'ils sont entourés par des murs mais que le jardin a une superficie plus grande que celle d'un carré de 28 mètres de côté, s'il s'agit du jardin d'une maison, il sera possible de faire passer des objets, et s'il s'agit d'un jardin seul, cela sera interdit.

Voir Choul'han Aroukh Ora'h 'Haïm 358, 1 et Michna Beroura 366, 30.

Nous restons à votre disposition, Bé'ézrat Hachem, pour toute question.

Kol Touv.

Lois & Récits de CHABBATH (vol 1 & 2)

Lois & Récits de CHABBATH (vol 1 & 2)

Pack qui compile les 2 volumes Lois et Récits de Chabbath : sens de cette journée, lois détaillées et questions fréquentes.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Shimon GRIFFEL