Aujourd'hui à Paris
04:37 : Mise des Téfilines
06:03 : Lever du soleil
13:57 : Heure de milieu du jour
21:49 : Coucher du soleil
22:48 : Tombée de la nuit

Paracha Matot - Massé
Vendredi 17 Juillet 2020 à 21:29
Sortie du Chabbath à 22:47
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Chabbath : porter un plus beau masque ?

Rédigé le Mardi 26 Mai 2020
La question de Anonyme

Rav, bonjour,

Je me pose une question.

Doit-on mettre un masque plus beau le Chabbath qu'en semaine ? En vertu du principe : "Tes vêtements de Chabbath ne devront pas être les mêmes que tes vêtements de la semaine". (Chabbath 113a).

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21090 réponses

Bonjour,

Vous posez une excellente question. Elle prouve que votre Néchama est attirée par le respect scrupuleux des Mitsvot. Sachez que c’est un immense mérite.

Je suis certain que vous avez réussi à faire sourire Hachem. J’espère qu’Il fera de même lorsqu’Il lira la réponse qui suit.

Etant donné que le masque est considéré comme un habit, puisqu’il sert, également, à être protégé d’une éventuelle contamination, celui qui en réserve un « très beau » pour le Chabbath, accomplira une très belle Mitsva et méritera les récompenses mentionnées dans le Talmud.

Voir Talmud, Chabbath 113a et 118a-118b et début du Tour, chapitre 242, page 2 du document suivant :

http://www.mdgz.org/file/Rabbi-Yosef-update-23-4.pdf

La Mitsva d’avoir de beaux habits durant Chabbath et différents de ceux de la semaine, est mentionnée dans le Choul'han ‘Aroukh, chapitre 262, Halakha 2-3 ainsi que dans le Rambam, Hilkhot Chabbath, chapitre 30, Halakha 3.

Cette Mitsva est tellement importante que nos maîtres conseillent vivement de ne porter durant Chabbath aucun des habits portés durant la semaine. Il en est de même pour le Talith.

Voir Kaf Ha’haïm, chapitre 262, passages 24, 28 Michna Broura, chapitre 262, passage 5.

Selon le Ari zal, il ne faut porter durant la semaine aucun des habits portés durant Chabbath.

Voir Maguène Avraham, passage 2 sur Choul'han ‘Aroukh, chapitre 262.

Une très belle histoire !

Puisque vous êtes friand de belles Halakhot, je vous offre une très belle question ayant été posée à Rabbi Mordekhaï Ya’acov Breïch, l’auteur du ‘Helkat Ya’acov [Ora’h ‘Haïm, volume 1, réponse 43].

La question, à elle seule, suffit pour prouver que d’autres personnes ont mérité une pureté d’âme semblable à la vôtre.

Une personne a offert un Kéter en argent [couronne] pour le Séfer Torah de la synagogue qu’il fréquente.

Sa condition fut : « Cette couronne est réservée aux jours de Yom Tov ! »

Quelques années plus tard, un autre fidèle offrit, également, un Kéter aussi beau, mais sa condition fut : « Cette couronne est réservée aux jours de Chabbath ! »

Le premier fidèle « s’insurgea » :

« J’interdis aux responsables de la synagogue d’utiliser le nouveau Kéter car mon intention était d’honorer les jours de Yom Tov avec de plus beaux ustensiles, comme cela est mentionné dans le Choul’han ‘Aroukh, chapitre 529, Halakha 1. A présent, il n’y a plus de différence entre le Chabbath et les jours de Yom Tov et ma Mitsva est amoindrie. Sinon, je reprends mon Kéter ! »

Le Rav Breïch tranche, entre autre, dans sa longue réponse : si les responsables ne réussissent pas à installer la « paix » entre les deux Tsadikim, il leur est permis de rendre le Kéter au second donateur afin que l’honneur du Yom Tov soit préservé.

Qu’Hachem  nous aide à ressembler à ces deux Tsadikim mais dans la paix et la sérénité !

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN