Paracha Yitro
Fête actuelle : Tou Bichvat
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

Chabbath : profiter d'une action interdite faite "Béchinouy"

Rédigé le Mercredi 9 Janvier 2019
La question de Bérenger F.

Chalom Rav,

Si nous faisons une Mélakha Béchinouy (travail interdit pendant Chabbath de manière différente), peut-on profiter de cette Mélakha après Chabbath ?

Par exemple, cuire un œuf sur du sable brûlant; l’œuf sera-t-il autorisé après Chabbath ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
13491 réponses

Bonjour,

Pour toutes les interdictions du Chabbath exceptées Chehiya, 'Hazara et Hatmana [voir Or'hot Chabbath, chapitre 2, introduction à la Halakha 24]

1. Si le travail est une interdiction d'ordre Toraïque ayant été réalisée Béchinouy et Béchogeg : d'après certains décisionnaires, il est permis à tous d'en tirer profit pendant Chabbath. Même à celui qui a transgressé l'interdiction.

Bechinouy = d'une manière inhabituelle. Exemple : porter un objet sur sa tête.

Béchogeg = on ne savait pas qu'il s'agissait d'un travail interdit, on ne savait pas - ou, l'on a oublié - que c'était Chabbath.

Voir les avis dans Or'hot Chabbath, chapitre 25, Halakha 10.

2. Si le travail est une interdiction d'ordre Toraïque ayant été réalisée Bechinouy et Bemézid, il est permis à tous d'en tirer profit après Chabbath. Même à celui qui a transgressé l'interdiction.

Bemézid = intentionnellement, sachant qu'il s'agit d'une action interdite.

Voir Or'hot Chabbath, chapitre 25, Halakha 9 et Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5775], chapitre 318, passage 8.

A propos de votre exemple

3. Votre exemple [cuire un œuf sur du sable brûlant] est mentionné dans le Michna Broura, chapitre 318, passage 20.

Il s'agit d'un cas particulier. La Halakha est :

Pendant Chabbath - Bechogeg : il est possible d'adopter une attitude permissive. Bemézid : Il faut adopter une attitude rigoureuse.

Voir Michna Broura, édition Oz Véhadar, chapitre 318, note 147 sur Michna Broura, chapitre 318, passage 18.

Après Chabbath : il est possible d'adopter une attitude permissive pour tous.

Voir Michna Broura, édition Oz Véhadar, chapitre 318, note 148 sur Michna Broura, chapitre 318, passage 18.

Je me suis posé une question : pourquoi ne devrait-on pas interdire l’œuf, durant Chabbath, si la transgression était Béchogeg - pareillement à l'interdiction de Chéhiya, 'Hazara et Hatmana où il y a une crainte que l'on transgresse une interdiction d'ordre Toraïque en faisant cuire à l'aide d'un vrai feu ?

Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 253, Halakha 1, chapitre 254, Halakha 3, Or'hot Chabbath, chapitre 2, Halakha 24, chapitre 25, Halakha 12.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Haut de page