Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:34 : Mise des Téfilines
06:44 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:04 : Coucher du soleil
21:54 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Chabbath : séparer le poisson des arêtes

Rédigé le Vendredi 24 Mars 2017
La question de Krys M.

Bonjour Rav,

Pourquoi est-il interdit de séparer le poisson de ses arêtes le Chabbath ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31616 réponses

Bonjour,

Durant Chabbath et Yom Kippour, il y a 39 catégories de travaux interdits.

L’un de ces travaux est « Trier ».

Ce travail consiste à retirer la partie non désirée d’une nourriture ou tout autre élément non consommable ou non désiré qui y est mélangé. Il est, donc, considéré comme une « préparation » de l’aliment.

Le fait d’éplucher un fruit n’est pas interdit si l’on n’utilise pas un éplucheur réservé à cela.

Voir Ma’hazé Eliyahou, question 51 et Ayil Méchoulach, chapitre 12, Halakha 1.

Dans une salade composée de grains de maïs et de petits cubes de poivron, si l’on n’aime pas les poivrons, il est interdit de les retirer. Cependant, il est permis de retirer les grains de maïs et de laisser les cubes de poivron.

Dans le même ordre d’idée, il est interdit de retirer les arêtes du poisson.

Il faut retirer la chair et retenir les arêtes.

Cette interdiction est en vigueur même si l’on retire uniquement une partie des arêtes.

D’où la coutume, dans certaines communautés Ashkénazes, de préparer avant l’entrée du Chabbath le Gefilte Fish - des boulettes de poisson dont les arêtes ont été retirées.

N.B.

1. Durant les fêtes [excepté Kippour], certains travaux ne sont pas interdits.

2. Certains décisionnaires permettent de retirer les arêtes du poisson si c’est juste avant de le mettre en bouche, car ils ne considèrent pas cela comme une « action préparant un aliment » mais comme une « manière de manger ».

Voir Ben Ich ‘Haï, année 2, Parachat Béchala’h, Halakha 10, Béèr Moché, volume 6, question 47, Yabi'a Omer, volume 5, Ora’h ‘Haïm, question 34, passage 4, Yalkout Yossef, chapitre 319, Halakha 37, Chmirat Chabbath Kéhilkhata, chapitre 3, Halakha 13.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN