Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:51 : Mise des Téfilines
07:53 : Lever du soleil
13:40 : Heure de milieu du jour
19:25 : Coucher du soleil
20:10 : Tombée de la nuit

Paracha Haazinou
Vendredi 7 Octobre 2022 à 18:59
Sortie du Chabbath à 20:02
Afficher le calendrier

Chabbath : tuer un moustique en cas de danger

Rédigé le Mercredi 31 Octobre 2018
La question de Stéphane H.

Kvod Harav,

Le Yalkout Yossef nous donne l'autorisation de tuer un insecte Chabbath en cas de Pikoua'h Néfech (danger de mort).

En ce moment, un type de moustique appelé communément le "moustique tigre" s'installe sur tout le territoire français. Ce moustique transmet toutes sortes de maladies, qui se sont plusieurs fois avérées mortelles dans les DOM TOM.

Sachant cela, si nous voyons un moustique Chabbath, étant donné que ces insectes se camouflent extrêmement rapidement et se fondent dans le décor en quelques secondes, a-t-on le droit de le tuer directement dès que nous en apercevons un et dans le doute qu'il s'agisse d'un moustique tigre, sans passer par l'action de vaporiser de l'insecticide indirectement et laisser une fenêtre ouverte .

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32246 réponses

Bonjour,

Ci-dessous, les règles Halakhiques permettant de connaître le comportement à avoir dans de telles situations.

Bien entendu, elles sont à considérer en fonction des données statistiques transmises par les professionnels :

1. S’il s’agit d’insectes dangereux - mettant la vie en danger

Il est permis de les tuer ou d’utiliser des vaporisateurs spéciaux sans attendre d’être attaqué.

En cas de doute, il est permis de le tuer s'il n'y a aucune autre solution rapide et sûre.

2. S’il s’agit d’insectes non dangereux mais portant atteinte à la peau [morsures, piqures importantes, etc.] et entraînant le besoin d’un traitement médical

En cas d’attaque, il est permis de les tuer.

Il est permis de les capturer sans attendre d’être attaqué.

En cas de doute, il est permis de les tuer en faisant croire à son entourage que ce n'est pas l'intention - s'il n'est pas possible de les capturer.

3. S’il s’agit d’insectes non dangereux et ne portant pas atteinte à la peau mais entraînant des douleurs

Il est interdit de les tuer.

S’ils sont posés sur la peau et qu’ils piquent, il est permis de les déplacer.

S’ils sont posés sur la peau ou les habits et qu’ils ne piquent pas, encore : dans la mesure du possible, il est préférable de les déplacer inhabituellement, sans les toucher.

Il est permis d’utiliser un insecticide, mais il ne faut pas vaporiser sur l’insecte.

Voir Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5775], chapitre 316, passage 12 et Chmirat Chabbath Kéhilkhata [nouvelle édition - 5770], chapitre 25, Halakha 1-4.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN