c Question au Rav : Chabbath : utiliser l'eau du cumulus pour la vaisselle

Chabbath : utiliser l'eau du cumulus pour la vaisselle

Rédigé le Dimanche 30 Août 2015
La question de Ruth S.

Chalom Rav,

Si on peut utiliser le Doud Chémech (chauffe-eau solaire) pour faire la vaisselle pendant Chabbath, pourquoi ne pas utiliser l'eau du cumulus qui chauffe la nuit pour également faire la vaisselle ?

Pouvez-vous me donner les références de l'avis de Rav Ovadia Yossef ou de son fils ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27297 réponses

Bonjour,

Vous vous étonnez du fait qu'il soit permis [d'après certains décisionnaires] d'ouvrir le robinet d'eau chaude provenant d'un Doud Chémech lorsque celui-ci n'est pas en mode électrique, alors qu'il est strictement interdit d'ouvrir l'eau chaude si l'on possède une chaudière électrique ou à gaz [cumulus] ou si le Doud Chémech est en mode électrique [en hiver par exemple].

Vous désirez connaître l'avis du Rav Ovadia Yossef.

Réponse : selon TOUS les décisionnaires et même selon Rav Ovadia Yossef, il est strictement interdit d'ouvrir le robinet d'eau chaude si l'on possède un cumulus électrique ou à gaz.

Il en est de même si l'on possède un Doud Chémech mais que celui-ci est en mode électrique. Voir Yabia Omer, volume 4 - Ora'h 'Haïm, questions 34 et 35 / Yalkout Yossef - Chabbath, volume 3 [édition 5753], pages 161, 169-170 et Otsar Dinim Laïcha Vélabat, chapitre 31, Halakha 16-17.

Explications :

Le cumulus solaire : Doud Chémech

Comme vous le signalez, selon Rav Ovadia Yossef, en Israël uniquement, il est permis d'utiliser l'eau chaude des robinets pour laver la vaisselle, et, éventuellement, le visage, les mains et les pieds. Voir Yabia Omer, volume 4 - Ora'h 'Haïm, question 34 / Yalkout Yossef - Chabbath, volume 3 [édition 5753], page 161 / Otsar Dinim Laïcha Vélabat, chapitre 31, Halakha 16-17.

Je me permets d’ajouter qu'il est vivement conseillé de vérifier si l'ouverture du robinet de l'eau chaude n'entraîne pas le fonctionnement d'un quelconque système électrique ou l'allumage d'une diode. Dans un tel cas, il faudrait obligatoirement réétudier la permission en question. Cette vérification doit se faire avec un technicien respectant le Chabbath, sérieux, honnête, et craignant le Ciel.

Je vous signale, cependant, que le Rav Its'hak Yossef, à deux reprises, à la fin du passage où il mentionne la permission en question, conclut en ces termes : "Cependant, si l'on adopte une attitude rigoureuse [et que l'on n'utilise pas l'eau chaude du Doud Chémech], on méritera de nombreuses Brakhot !" Voir Otsar Dinim Laïcha Vélabat [dernière édition], chapitre 31, Halakha 16.

Dans Yalkout Yossef - Chabbath, volume 3 [édition 5753], page 161, il conclut en ces termes : "Cependant, s'il est possible de fermer l'arrivée des eaux froides afin qu'elles ne pénètrent pas dans le Doud Chémech pour remplacer les eaux utilisées, il est bien d'agir ainsi !"

En France, et partout ailleurs dans le monde, l'eau chaude est généralement obtenue à l'aide de chaudières [cumulus] électriques ou à gaz ; il est strictement interdit d'ouvrir le robinet d'eau chaude.

La permission en question est basée sur plusieurs règles de Halakha, mais essentiellement sur le fait que nous sommes en présence d'une source d’énergie solaire.

Il est connu que durant Chabbath, la cuisson directe au soleil n'est pas interdite. Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 318, fin de la Halakha 3 et notes sur les références précitées.

Rav Ovadia Yossef adopte une attitude permissive dans le cas du Doud Chémech même si l'eau n'est pas chauffée directement au soleil pour les raisons invoquées dans les références précitées et en résumé dans Yalkout Yossef - Chabbath, volume 3 [édition 5753], page 161.

Le cumulus électrique : chaudière classique

S'il s'agit d'une chaudière électrique ou à gaz ou d'un Doud Chémech en mode électrique, il est strictement interdit d'ouvrir le robinet d'eau chaude.

Les arguments invoqués précédemment ne s'appliquent pas à de tels appareils. Voir références citées précédemment.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN