Comment avoir la crainte du ciel ?

Rédigé le Mardi 27 Septembre 2016
La question de Ilan Meyer Z.

Bonjour Rav,

Comment faire pour avoir de la Yirat Chamayim ? Comment savoir si on en a déjà un peu ?

Comment devenir un meilleur 'Eved Hachem (serviteur de D.ieu) ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
24514 réponses

Bonjour,

La réponse à votre première question se trouve dans Pirké Avot, chapitre 3, Michna 17 : "Im Ène 'Hokhma, Ène Yira" - Sans sagesse, il ne peut y avoir de crainte de D.ieu.

Il faut étudier le plus possible et de la meilleure manière possible.

Il faut étudier quotidiennement des livres de Moussar : Pirké Avot, Méssilat Yécharim, Dérekh Hachem, Pélé Yoets, Cha'aré Techouva, Or'hot Tsadikim, 'Hovot Halevavot, Ménorat Hamaor, Réchit 'Hokhma, Yéssod Véchorech Haavoda, etc.

Il faut prier sans cesse !!!

Il faut également fuir tous les agissements empêchant une bonne compréhension des textes et adopter tous les comportements permettant de mieux comprendre ce que l'on étudie.

Voir :

Pirké Avot, chapitre 6, Michna 1-9,

Rambam, Hilkhot Déot, chapitres 1 à 7,

Rambam, Hilkhot Talmoud Torah, chapitres 3-4.

La réponse à votre seconde question est la suivante :

1. Il suffit d'analyser vos réactions face à une action qu'il est interdit de faire et avant une Mitsva qu'il faut accomplir,

2. Quels sont les "sacrifices" que vous êtes prêts à faire pour accomplir une Mitsva et quels sont ceux que vous êtes prêts à faire pour ne pas enfreindre la moindre interdiction,

3. Il suffit de savoir combien de temps vous réservez pour l'étude de la Torah et du Moussar [Pirké Avot, Méssilat Yécharim, Dérekh Hachem, Pélé Yoets, Cha'aré Techouva, Or'hot Tsadikim, 'Hovot Halevavot, Ménorat Hamaor, Réchit 'Hokhma, Yéssod Véchorech Haavoda, etc.].

L'étude est le seul moyen de connaître la volonté d'Hachem et de ne pas enfreindre Ses commandements.

La réponse à votre troisième question est la suivante :

1. Il faut prier sans cesse pour cela,

2. Mis à part les différents passages récités dans les Téfilot quotidiennes, il y a de très nombreux Téhilim qu'il est vivement conseillé de réciter avec une traduction en parallèle, car ils répondent parfaitement à un tel besoin,

3. Appliquer à la lettre les recommandations mentionnées précédemment.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Chana Tova !

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Pirké Avot, Rambam.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN