Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:39 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:34 : Coucher du soleil
22:31 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Comment faire la Kri'a ?

Rédigé le Samedi 3 Février 2018
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Pour prendre le deuil, comment et quand déchirer l'habit ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30527 réponses

Bonjour,

1. Les lois du deuil débutent après l’enterrement, même si la Kri’a n’a pas été faite.

2. Depuis le moment du décès jusqu’à l’enterrement, il y a les lois de la Aninout.

3. De nos jours, la Kri’a est faite de suite après l’enterrement.

4. Certains ont l’habitude de faire la Kri’a avant de prendre le chemin pour la Lévaya ou au moment où le monde se rassemble pour l’oraison funèbre [le Hesspèd].

5. Avant la Kri’a, on récite la Brakha : Baroukh Ata Ado-nay, Elo-hénou Mélèkh Ha'olam, Dayan Haémèt. Cette Brakha n’a pas de rapport direct avec la Kri’a. Elle se rapporte à la mauvaise nouvelle du décès, et non à l’acte de la Kri’a.

6. Au moment de la Kri’a, il faut être debout.

7. Si l’on était assis, il faut faire une nouvelle Kri’a, mais sans réciter de Brakha. Choul'han ‘Aroukh, Yoré Déa, chapitre 340, Halakha 1 et Yabi'a Omer, volume 2, Yoré Déa, question 23.

8. La Kri’a doit se faire sur l’avant de l’habit, et pas sur l’arrière.

9. Pour le père et la mère, il est habituel de faire la Kri’a sur la partie avant-gauche de l’habit. Pour les autres proches, sur la partie avant-droite. En cas d’erreur, la Kri’a est valable.

10. La déchirure doit mesurer 8 centimètres.

11. La déchirure doit être verticale et non horizontale.

12. Il est habituel de commencer la déchirure avec un ciseau ou un cutter afin de faciliter la Kri’a.

13. Pour le père et la mère, il est habituel que ce soit une autre personne qui commence la Kri’a et l’endeuillé poursuit la déchirure, à la main.

14. Si l’on a oublié de faire la Kri’a, il est possible de la faire avec Brakha tant que l’on n’est pas après la nuit qui suit le jour du décès.

15. Si le mort n’a pas été enterré le jour du décès et que l’on a oublié de faire la Kri’a, il est possible de la faire avec Brakha tant que l’on n’est pas après la nuit qui suit le jour de l’enterrement.

16. Ensuite, il est possible de faire la Kri’a sans Brakha, durant les sept jours qui suivent l’enterrement.

17. Pour le père et la mère, il est toujours possible de faire la Kri’a sans Brakha. Même si les 12 mois sont passés.

18. Pour les proches, excepté le père et la mère, il suffit de déchirer l’habit supérieur porté au moment de la Kri’a [les femmes déchireront un habit en dessous de celui-ci]. Pour le père et la mère, il faut déchirer la chemise, mais pas le tricot de corps. On ne déchire pas le pull, le gilet, le manteau, la veste du costume [selon certains, pour le père et la mère : oui], le Talith Katan [selon la majorité des décisionnaires - Voir Hilkhot Avélout édition 5769, page 7]. Dans les communautés Ashkénazes, on déchire tous les habits portés sauf le manteau et le tricot de corps.

19. Les femmes, également, sont tenues de faire la Kri’a. Après la Kri’a, elles devront attacher l’habit avec une épingle à nourrice.

20. Il est possible de changer l’habit que l’on porte avant de faire la Kri’a.

21. Durant Chabbath et les fêtes, on ne fait pas la Kri’a. Dans les communautés Ashkénazes, on fait la Kri’a durant ‘Hol Hamo'èd, pour le père et la mère.

Il y a encore d’autres détails à ce sujet, voir Divré Sofrim, Kitsour Halakhot, chapitre 9.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN