Logo Torah-Box

Comment faire les Mitsvot Léchem Chamayim ?

Rédigé le Mercredi 14 Octobre 2020
La question de Anonyme

Bonsoir Rav,

Comment faire les Mitsvot Léchem Chamayim, en écartant tout intérêt ?

Quand j'agis, prie, parle ou autre, j'ai toujours au fond de moi (le plus souvent, c'est de manière involontaire) une pensée comme quoi je suis regardée et que je me dois d'être bien, qu'on pense que je suis une bonne fille, etc. J'ai le besoin, j'ai envie qu'on pense que je suis une Tsadékèt ou autre. Par exemple, je vais rester plus longtemps dans ma Téfila ou je vais faire une Brakha avec une Kavana (concentration) supplémentaire.

Du coup, je me dis que je suis fausse et cela m'empêche encore plus d'avancer.

Comment faire ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7952 réponses

Chalom Ouvrakha,

Votre question est très forte...

Le Rav Steinman disait d'ailleurs que, de nos jours, on ne trouvera [presque] plus personne qui puisse être capable de réaliser toutes les Mitsvot "Léchem Chamayim" sincèrement, pour Hachem et sans intérêt aucun.

Nous avons tous au fond des intérêts personnels, et le Yétser Hara' [mauvais penchant] est le premier à nous faire croire que cela ne vaut rien ou presque rien...

Ne l'écoutons pas ! Nos Sages [Pessa'him 50b et Sota 22b et 47a, Sanhédrin 105b, Horayot 10b, Erkhin 16b] nous affirment qu'en commençant par l'application des Mitsvot et de la Torah avec intérêt, on accèdera, avec l'aide de D.ieu, à les accomplir sans aucun intérêt ! C'est pourquoi, il faudra les accomplir même si [pour l'instant] elles sont réalisées avec intérêt.

Le Rav 'Haïm de Volozjin nous écrit dans son commentaire sur Avot [Roua'h 'Haïm 2 fin de la Michna 4 et chapitre 3, Michna 1] qu'il est impossible de commencer à combattre son Yétser Hara' en réalisant des Mitsvot directement Léchem Chamayim, mais il faudra impérativement passer par les Mitsvot avec intérêt et, plus tard, avec l'aide de D.ieu, on réussira à les réaliser Léchem Chamayim.

Le Rav Dessler, dans son livre [Mikhtav Méeliahou tome 1], se penche lui aussi sur ce problème, et il nous explique entre autres [tome 5, page 84] qu'au fond de nous, dans notre intérieur profond, nous aimons tous Hachem d'un amour réel [c'est la Néchama, l'âme], il faut juste travailler longuement pour arriver enfin, avec "patience et longueur de temps", à réaliser les Mitsvot avec un véritable amour pour Hachem.

Aussi, pour ne pas en rester là, nous pouvons constater des explications de nos Sages [voir Pirké Avot 3-16 et explication sur cette Michna du Rambam] qu'il y aura toujours dans les multiples différentes Mitsvot, une Mitsva au minimum qui "nous parle" réellement et que nous accomplissons pour Hachem.

C'est donc que, dans un premier temps, nous devons nous appliquer à accomplir "toutes" les Mitsvot auxquelles nous sommes astreints, et, dans cette masse de Mitsvot, vous en trouverez bien une au minimum qui vous parle. 

Vous pouvez aussi, en parallèle, réaliser une petite Mitsva Léchem Chamayim, par exemple en donnant tous les jours un euro [ou un demi euro] sans que personne ne sache que c'est vous qui les avez offert et sans raconter cela à personne... Avec le temps, vous allez réussir à accomplir les Mitsvot sans aucun intérêt.

Kol Touv et que D.ieu nous aide.

Lois & Récits de POURIM

Lois & Récits de POURIM

Comprendre le sens et appliquer les lois de la joyeuse fête de Pourim. L'histoire détaillée de la Méguila d'Esther, réflexions sur la vraie joie"..."

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA