Aujourd'hui à Paris
07:22 : Mise des Téfilines
08:33 : Lever du soleil
12:43 : Heure de milieu du jour
16:53 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 13 Décembre 2019 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:49

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Comment faire un thé Chabbath

Rédigé le Dimanche 19 Octobre 2014
La question de Mélissa Y.

Bonjour,

Pour faire un thé en sachet Chabbath, faut-il un Kéli Chéni ou un Kéli Richone est suffisant ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17404 réponses

Chalom Mme,

Pour faire un thé en sachet durant Chabbath, il n'est pas possible de le mettre dans un verre d'eau chaude ayant le statut de Kéli Richone ou de Kéli Chéni.

Précisions importantes :

Le Kéli Richone est l'ustensile se trouvant sur la Plata du Chabbath. Si l'on utilise une bouilloire électrique réservée pour le Chabbath, elle a le statut de Kéli Richone.

Le Kéli Chéni est l'ustensile dans lequel on a versé l'eau qui se trouvait dans le Kéli Richone.

Le Kéli Chlichi est l'ustensile dans lequel on a versé l'eau qui se trouvait dans le Kéli Chéni.

A. Le thé en sachet :

Il faut agir comme suit :

1. Verser de l'eau chaude dans un verre vide à partir de l'appareil électrique réservé au Chabbath ou à partir de l'ustensile posé sur la Plata. L'eau se trouvant dans le verre en question est considérée comme étant dans un Kéli Chéni [et non pas Kéli Richone].

2. Ensuite : verser l'eau dans un autre verre. L'eau est à présent dans un Kéli Chlichi.

3. Mettre le sachet dans le verre [Kéli Chlichi]. Voir Michna Broura 318, 47, Pri Mégadim - Echel Avraham chapitre 318, passage 35, Or Létsion, volume 2, chapitre 30, question 3 et Yalkout Yossef édition 5753, chapitre 318, note 57. 8. Le fait de donner une couleur à l'eau n'est pas interdit. Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 320, Halakha 19 et Yalkout Yossef, édition 5753 chapitre 318, note 43.

4. D'après certains décisionnaires, il est interdit de mettre un sachet de thé [même] dans un Kéli Chlichi tant que la température de l'eau est supérieure à 45 degrés. Pour éviter ce problème, il est possible de préparer une essence de thé avant Chabbath. Voir plus bas, paragraphe C.

Remarque importante :

5. Certains décisionnaires font remarquer qu'il est interdit de retirer le sachet de thé du verre, car on transgresserait éventuellement l'interdiction de "Borère" - trier. En effet, le sachet [lui-même] est considéré comme un "ustensile" permettant de séparer l'eau des particules de feuilles de thé.

Selon d'autres, cela ne pose pas de problème [voir Yalkout Yossef, édition 5753 chapitre 319, Halakha 27].

Dans le même ordre d'idée, d'après ces décisionnaires, il n'est pas possible de boire le thé se trouvant au fond du verre [en dessous du niveau du sachet], car, en inclinant le verre, le thé mélangé aux feuilles se trouvant dans le sachet sera trié grâce au sachet.

Selon d'autres, cela ne pose pas de problème [voir Yalkout Yossef, édition 5753 chapitre 319, Halakha 27].

B. Le thé en grain

Pour éviter le problème mentionné dans le paragraphe A, passage 5, il est possible d'utiliser du thé en grain cacher.

Selon l'avis des décisionnaires mentionné dans le paragraphe A, passage 4, il est également permis de verser les grains de thé dans un Kéli Chlichi. 

C. L'essence de thé :

Afin d'éviter certains problèmes que l'on peut rencontrer [d'après certains décisionnaires] dans la préparation d'un thé durant Chabbath, il est préférable de préparer une essence de thé avant l'entrée du Chabbath et agir comme suit :

1. Avant Chabbath : Mettre plusieurs sachets de thé dans un ustensile,

2. Verser de l'eau bouillante sur les sachets,

3. Laisser agir durant quelques minutes,

4. Remuer le tout et laisser agir durant quelques minutes,

5. Retirer les sachets. L'essence est prête.

6. Durant Chabbath : verser de l'eau chaude dans un verre vide à partir de l'appareil électrique réservé au Chabbath ou à partir de l'ustensile posé sur la Plata. L'eau se trouvant dans le verre en question est considérée comme étant dans un Kéli Chéni.

7. Verser une partie de l'essence de thé dans le verre rempli d'eau et ajouter du sucre. Cela est permis, même si l'essence est froide. Cf. Michna Broura 318, 39 et Or Létsion, volume 2, chapitre 30, question 11.

8. Le fait de donner une couleur à l'eau n'est pas interdit. Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 320, Halakha 19.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur