Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Ashburn
06:19 : Mise des Téfilines
07:13 : Lever du soleil
12:24 : Heure de milieu du jour
17:35 : Coucher du soleil
18:15 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 10 Février 2023 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:24

Hiloulot du jour
Rav Itshak Abi'hssira (Fils Du Abir Yaakov)
Afficher le calendrier

Consommer du café turc Chabbath

Rédigé le Dimanche 23 Octobre 2022
La question de Mickael B.

Bonjour Rav,

Est-il autorisé de consommer du café turc (marque Elite) pendant Chabbath ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7150 réponses

Chalom Ouvrakha,

Selon le Rama [coutume Ashkénaze], puisqu'il y a un interdit de cuisson après une torréfaction [Afia ou Tsliya], il ne sera permis de faire ce café qu'en le mettant dans un Kéli Chlichi, c'est-à-dire en versant de l'eau du Koumkoum dans un verre, puis verser à nouveau l'eau de ce verre dans un autre verre, et ensuite uniquememt, mettre le café dans ce dernier verre [ce n'est pas très bon !].

Pour les Séfarades, le Yalkout Yossef [318-78 et autres] nous écrit qu'il est permis de verser de l'eau bouillante, même d'un Kéli Richone, sur ce café, car ce dernier a été torréfié auparavant, et on pourra appliquer la règle qu'il n'y a pas de cuisson après torréfaction. Néanmoins, celui qui voudra réaliser cette opération avec un Kéli Chéni sera digne bénédictions [fin de citation].

Le Kéli Chéni est le Kéli dans lequel on aurait versé de l'eau provenant de la bouilloire.

Cependant, certains Rabbanim [même Séfarades] contestent cette dérogation et exigent de ne faire le café qu'à partir d'un Kéli Chéni. En effet, le café, bien que torréfié, n'est pas apte à la consommation tant que l'on ne l'a pas mis dans de l'eau chaude, c'est donc différent de la cuisson qui viendrait après une autre cuisson [Afia ou Klia], qui aurait déjà rendue apte à la consommation l'aliment. Voir Maariy Fradjy rapporté dans le Guinat Vradim Klal 3, Siman 2, Pri Mégadim dans le Echel Avraham 253,41, Ben Ich 'Haï Parachat Bo Sé'if 6, et Or Letsion.

En ce qui concerne le fait de mettre le café dans un Kéli Chéni, il y a aussi une discussion, et certains l'interdisent, car nous constatons qu'une cuisson s'est réalisée, et d'autres réfutent cette argumentation [voir Guinat Vradim Klal 3, Siman 3].

Enfin, en ce qui concerne la cuisson de ce café dans un Kéli Chlichi, bien que certains l'ont aussi interdit [voir 'Aroukh Hachoul'han 318-28], cet avis n'est pas retenu et il est permis de faire ce café dans un Kéli Chlichi Iguérot Moché tome 4-Siman 74-15 et autres.

Conclusion : pour les Ashkénazes, ce café ne pourra être fait qu'en le mettant dans un Kéli Chlichi.

Pour les Séfarades, Rav Its'hak Yossef permet de le mettre même dans un Kéli Richone qui n'est pas sur le feu.

D'autres l'interdisent.

En ce qui concerne Kéli Chéni, le Rav Its'hak Yossef nous écrit que celui qui prend un Kéli Chéni sera digne de bénédictions, mais d'autres Rabbanim exigent de prendre un Kéli Chlichi.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA