Contredire son père pour le soutenir

Rédigé le Mardi 16 Février 2021
La question de Anonyme

Chalom Kvod Harav,

Peut-on contredire un de ses parents s’il dit un truc mauvais sur lui-même ?

C’est-à-dire si un parent dit de lui qu’il a tel ou tel défaut, qu’il a fait telle ou telle mauvaise action, peut-on lui dire que “c’est faux” pour le rassurer et pour le soutenir et l’aimer ?

Merci beaucoup et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
25360 réponses

Bonjour,

Lorsque la Torah interdit de contredire ses parents [Yoré Déa, chapitre 240, Halakha 2], c'est qu'il s'agit d'un manque de respect, mais lorsque l'intention est de les réconforter ou de les tranquilliser, cela n'est pas frappé d'une interdiction.

Il va sans dire que la remarque ne devra absolument pas causer la moindre honte ou mettre en évidence une ignorance flagrante de la part des parents, sans quoi, cela n'en vaut pas la chandelle. Pour cela, il faut agir avec une main de fer, mais dans un gant de velours.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN