Aujourd'hui à Paris
04:24 : Mise des Téfilines
05:54 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:56 : Coucher du soleil
22:57 : Tombée de la nuit

Paracha Pin'has
Vendredi 10 Juillet 2020 à 21:35
Sortie du Chabbath à 22:56

Hiloulot du jour
Rabbénou Yaakov Ben Acher
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Coronavirus : pourquoi interdire la vidéo-conférence pour le soir du Séder ?

Rédigé le Jeudi 26 Mars 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

J’ai lu sur votre site, la réponse concernant l’utilisation de la vidéo-conférence pour le soir du Séder et je vous avoue que je ne comprends pas ! https://www.torah-box.com/question/un-seder-de-pessa-h-en-video-avec-l-ordinateur-allume-interdit_48550.html

Pourquoi ne serait-il pas possible de penser à ces pauvres gens confinés chez eux un soir de fête et que l’on pourrait réjouir par le biais d’un système mis au point par l’intelligence humaine et qui, je pense, n’est pas frappé d’interdit puisque l’on est passif et les appareils sont allumés avant l’arrivée de la fête et ne sont pas touchés durant la fête, vu qu'ils s’éteignent automatiquement !

Je pense qu’il y a de nombreuses références sur lesquelles on pourrait s’appuyer pour adopter une attitude permissive.

Je ne comprends pas ! Pourquoi être si sévère ?

Merci de m’apporter des éléments de réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
20899 réponses

Très cher Mr Anonyme,

Bonjour,

Ce que publie Torah-Box s’inscrit dans la mise en garde adressée aux autorités de chaque génération afin qu'elles prennent les mesures nécessaires pour que des transgressions ne soient pas commises. Rav Munk écrit : "Les autorités rabbiniques ont le devoir et l'obligation d'ériger une "haie protectrice autour de chaque Mitsva", pour éloigner les hommes du péché et pour leur faire prendre conscience de la gravité des interdictions."

Vous devez savoir qu’il y a la "Halakha" et il y a le "Léma’assé".

Tout ce qui est une Halakha - si, dans notre cas, s’en est une - n’est pas, obligatoirement, applicable.

En ce qui concerne les références que vous rapportez, il y a beaucoup à dire. Mais ce n’est ni le moment ni un besoin urgent.

Il y a quelques années, une invention a vu le jour : le KosherSwitch.

Ni Rav Ovadia Yossef, ni Rav Chlomo Amar, ni Rav Elyachiv, ni Rav Nissim Karelitz, ni Rav Its’hak Yossef, ni Rav Meïr Mazouz, ni Rav Chimon Ba’adani, ni Rav Messod Benchimon, ni Rav Zamir Cohen, ni Rav Réouven Elbaz, ni Rav David Yossef, ni Rav Chalom Cohen ne font partie de ceux qui ont permis l’utilisation du nouveau système.

Plus encore, à la fin de l'une des "recommandations de rabbins" que l'auteur de ce système propose - celle de Rabbi Yéhouda Brakha -, il est mentionné clairement que, pour permettre un tel système, il faut soumettre la question aux Gdolé Israël [Grands de la génération] afin d'obtenir une permission qui devra être soumise à certaines conditions, car il est question d'un grand mépris du Chabbath.

Vous êtes sensé, brillant et intelligent. Donc, il n’est pas nécessaire de commenter davantage.

Ce qui est dit précédemment est basé sur Iguerot Moché, Ora'h 'Haïm, volume 4, question 60, Yalkout Yossef - Chabbath, édition 5771, chapitre 252, page 437, Halakha 10.

Jusqu’à Pessa'h, il y a encore deux semaines. C’est amplement suffisant pour que l’on puisse informer les proches confinés, des détails nécessaires pour passer un Séder conformément aux exigences de la Halakha et « en bonne et due forme ».

Nous sommes à votre disposition, avec l’aide d’Hachem, pour toute question à ce sujet.

Ci-dessous, la réaction de l’un des plus grands décisionnaires de notre époque, le Rav Chlomo Moché Amar, Grand-Rabbin de Jérusalem :

"Certains Rabbanim ont récemment autorisé, à cause de l’épidémie du Corona, à D.ieu ne plaise, l’utilisation pour la soirée du Séder qui approche, d’appareils qui permettent de réaliser des vidéo-conférences, et ce afin de « réjouir » les parents qui se trouvent isolés chez eux.

Personnellement, je ne peux croire qu’il y ait des Rabbanim qui autorisent une chose pareille. De toute évidence, ceci entraîne plusieurs interdictions, plus ou moins graves, et nul ne peut présager des conséquences d’une telle démarche, qui entre dans la définition « d’une interdiction qui en entraînera une autre », à D.ieu ne plaise.

Hormis le fait que je ne vois pas de moyen pour effectuer cela de manière permise (halakhiquement), de toute manière cela n’aurait pas le moindre intérêt, puisqu’on ne peut être acquitté (de la Mitsva) en écoutant (la voix transmise par le biais de la vidéo-conférence), vu qu’il ne s’agit pas de la voix de celui qui récite la bénédiction et de celui qui lit. Ces choses sont connues, d’autant que ceci est susceptible d’accroître la peine et la tristesse des personnes seules et en confinement qui observeront la famille de leurs enfants réunis et attablés dans la joie.

La meilleure solution serait qu’ils soient avec leurs enfants, en comité restreint, dans une pièce de laquelle ils pourront observer et être vus de la famille, sans être mélangés, ou alors être attablés sur une table séparée en respectant les consignes d’éloignement de 2 mètres.

Le D.ieu qui sauve, vous délivrera, et délivrera tout Son peuple d’Israël dans la miséricorde (Je viens d’apprendre qu’un des signataires ayant autorisé cela est un « Rav » du mouvement réformé, qu’Hachem nous en préserve).

Celui qui espère en la délivrance d’Hachem, en ce jour de Roch ‘Hodech.

Que ce mois soit la fin de nos souffrances, et le début de notre rachat en vue de l’arrivée rapide et de nos jours de notre Machi’ah. Amen

Jeudi, Roch ‘Hodech Nissan 5780 

Voir :

https://www.torah-box.com/news/monde-torah/le-grand-rabbin-de-jerusalem-condamne-une-recente-permission-d-un-seder-de-pessa-h-en-videoconference_18277.html

On ne peut plus clair.

A ce sujet, voir, également, Iguerot Moché, Ora'h 'Haïm, volume 4, réponse 60, Chémech Oumaguène, volume 2, réponse 64, 'Arokh Hachoul'han, chapitre 338, fin de la Halakha 5 et 'Helkat Ya'acov, Ora'h 'Haïm, réponse 70.

Tout n'a pas été dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Iguérot Moché, Yalkout Yossef.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN