Logo Torah-Box

Coutume des 3h entre la viande et le lait

Rédigé le Mercredi 20 Mai 2015
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je suis tunisien et j'ai la coutume d'attendre 3 heures entre la viande et le lait.

Dois-je modifier ma coutume et adopter celle qui consiste à attendre 6 heures ?

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
6615 réponses

Chalom Ouvrakha,

Etant moi-même tunisien, mes parents me disaient également lorsque j'étais petit d'attendre 3 heures.

Cependant, j'ai bien peur que cette coutume n'ait pas de source claire : en effet, elle ne figure pas dans le Beth Yossef qui résume les différents avis des premiers décisionnaires. Le Réma (qui est le décisionnaire Ashkénaze) a tranché de n'attendre qu'une heure, mais même les Ashkénazes ont pour coutume d'être rigoureux et d'attendre six heures, comme l'avis du Choul'han Aroukh (qui est pour nous, les Séfarades, Le Décisionnaire) (voir Yoré Déa 89, 1).

Rabbénou Yérou'ham, dans son livre Issour Véhétèr, écrit qu'il faut attendre trois heures, mais dans son livre Toldot Adam Vé'hava, il écrit six heures. Il semblerait qu'il y ait une erreur de copiste dans son premier livre, et peut-être est-ce cela qui a induit en erreur certaines communautés dans le passé.

Pour conclure, vous devez modifier votre coutume et attendre six heures, comme le tranche explicitement le Choul'han Aroukh.

Kol Touv.

Ribbit : Le prêt à intérêt

Ribbit : Le prêt à intérêt

Les lois de Ribbit concernent de nombreux aspects du quotidien et sont méconnus du public alors que leurs transgressions sont très graves aux yeux de la Torah.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB