Décès le jour de Kippour, comment se comporter ?

Rédigé le Mercredi 29 Septembre 2021
La question de Carmel G.

Chalom Rav,

Quelle attitude adopter quand, à Kippour, on perd un proche ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28255 réponses

Bonjour,

Etant donné qu'il est interdit d'enterrer le défunt durant Yom Kippour, les lois de la Aninout ne rentrent pas en vigueur. Il est permis de prier et de réciter toutes les Brakhot. Cependant, il est interdit d'étudier. La récitation des Téhilim est permise. Il est permis de se rendre à la synagogue. Si personne ne récite la Kaddich, il est permis de le réciter même si l'enterrement n'a pas eu lieu. A la sortie de Yom Kippour, il ne faut pas réciter 'Arvit et ne pas faire la Havdala. Il est permis de manger sans Havdala. Les lois de la Aninout sont, généralement, en vigueur jusqu'à l'enterrement. Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 341 et Divré Sofrim - Kitsour, édition 5772, chapitre 5.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN