c Question au Rav : Déménager pendant Ben Hamétsarim

Déménager pendant Ben Hamétsarim

Rédigé le Mardi 28 Juin 2016
La question de Alexandra Y.

Bonjour Rav,

Si nous avons signé pour l'achat d'un appartement avant le 17 Tamouz, pouvons-nous y déménager et y habiter pendant la période du 17 Tamouz au 1er Av, selon les coutumes tunisiennes ?

Je vous remercie.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27387 réponses

Bonjour,

Il est permis de déménager entre le 18 Tamouz et le 1er Av.

Selon la Halakha stricte, il est absolument permis de déménager après Roch 'Hodech Av, s'il s'agit d'un besoin urgent ou d'une situation insupportable [ou presque]. Cependant, s'il ne s'agit pas d'un besoin urgent, il est préférable d'attendre que le jeûne du 9 Av soit passé. Voir Darké Horaa, volume 2, page 37, Halakha 13 et Kara 'Alay Moède, chapitre 3, note 3.

Même si, dans certaines communautés, durant « les trois semaines », on évite de faire des choses nécessitant la récitation de Chéhé’héyanou, mais :

1. Certains ne récitent pas Chéhé’héyanou pour l’achat d’un appartement. Voir Kaf Ha’haïm, chapitre 223, passage 17.

2. Il n’est pas possible d’interdire toutes choses procurant une joie, autres que celles, citées par nos Sages les ‘Hakhamim. Voir Or Létsion, volume 3, chapitre 26, Halakha 1.

D’autre part, certains de nos maîtres font remarquer :

Etant donné qu’il s’agit d’une famille qui déménage, la Brakha à réciter n’est pas « Chéhé’héyanou » mais « Hatov Véhamétiv ». Pisské Techouvot, chapitre 551, passage 12, note 83.

Dans certains ouvrages, il est rapporté une coutume selon laquelle il faut éviter de déménager durant « les trois semaines », mais ce n’est pas une interdiction.

Voir Nétivot Hamaarav [édition 5766], page 291, paragraphe 10, Né’hamat Israël, chapitre 4, Halakha 6, Halikhot Chlomo, volume 1, chapitre 14, note 31, Pisské Techouvot, chapitre 551, passage 12.

Celui qui veut adopter une attitude rigoureuse, qu’il soit, également, béni.

Si le fait de repousser le déménagement entraîne une perte d’argent, il est absolument permis de déménager, même selon les auteurs de la seconde opinion.

Halikhot Chlomo, volume 1, chapitre 14.

Dans les écrits de Rav Ovadia Yossef, je n’ai pas trouvé une interdiction de déménager depuis le 18 Tamouz jusqu’au 1er Av. Dans Yé'havé Da'at, volume 3, réponse 30 [fin de la réponse], il adopte une attitude permissive même si l'on désire déménager après Roch 'Hodech.

Voir également, Kol Hamit’abel 'Aléha, chapitre 9, fin de la note 52.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN