Logo Torah-Box

Dépressif, je ne peux pas jeûner...

Rédigé le Mardi 8 Septembre 2015
La question de Moshe M.

Bonjour Rav,

Je ne jeûne plus depuis longtemps.

Je suis traité par un médecin psychiatre depuis plus de 10 ans pour mania dépression, et le jeûne me donne des angoisses. Même manger en petits volumes (moins de Kazaït ou Kabétsa) ne m'est pas possible.

Le médecin non-religieux me conseille de surmonter si possible mais de ne pas m'inquiéter si je ne peux pas jeûner.

Quel conseil pouvez-vous me donner ?

Merci beaucoup pour votre aide.

Chana Tova Oumétouka.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
39100 réponses

Bonjour,

Une personne souffrant d'une très forte dépression, doit-elle jeûner le jour de Yom Kippour ?

De très nombreux décisionnaires traitent de cette question.

Voir le Rav Moché Feïnsteïn ainsi que le Rav Its'hak Zilbersteïn dans Igrot Moché - Even Haézer, volume 1, question 65, dernier passage et Tsohar, volume 15, page 535.

Voir également Pisské Tchouvot, chapitre 618, passage 4.

En ce qui vous concerne :

1. Il vous est permis d'avaler des calmants ou des somnifères.

S'il faut boire de l'eau pour les avaler :

Avant Yom Kippour, préparez une eau amère en mettant quatre sachets de thé nature [sans parfum] dans un verre d'eau chaude durant un quart d'heure. Ensuite, retirez les sachets et laissez froidir l'eau qu'il faudra boire durant Yom Kippour.

2. Si le fait d'aller au Beth Haknesset vous angoisse, n'y allez pas.

Je ne suis pas en mesure de vous dire davantage, car il me faudrait discuter avec votre médecin traitant et connaître les conséquences éventuelles d'une journée de jeûne en ce qui vous concerne.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Chana Tova !

Elie (n°10) : Le feu : danger !

Elie (n°10) : Le feu : danger !

Outil pédagogique sous forme de livret en couleur et plastifié pour apprendre aux enfants à faire attention au feu.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN