Différence entre le Chéol et le Guéhinam

Rédigé le Mardi 4 Mai 2021
La question de Romain R.

Chalom Rav,

Y a-t-il une différence entre le Chéol et le Guéhinam ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
26157 réponses

Bonjour,

1. Rabbi Yéhochou'a Ben Lévi nous enseigne que le Guéhinam porte sept noms différents : Chéol, Avadone, Béèr Cha'hat, Bor Chaone, Tite Hayavène, Tsalmavèt, Erets Hata'htit. Talmud Erouvin 19a, Talmud Sota 10b, Yalkout Chimoni, passage 437 sur Yésha'ya.

Il s'agit de sept niveaux différents.

2. Le Maharcha sur Erouvin 19a fait remarquer que le Yétser Hara' porte également sept noms [Talmud Soucca 52a]. Chacun de ses noms fait allusion à l'une de ses stratégies adoptées pour entraîner l'homme à transgresser la parole divine. Dans le Guéhinam, il y a donc, sept niveaux, correspondant, chacun à l'une des catégories de fautes.

3. Lorsque David Hamélekh pria pour sauver son fils Avchalom du Guéhinam, il mentionna huit fois le mot "Béni" [=mon fils]. Nos Sages, les 'Hakhamim affirment que chaque prononciation du mot "Béni" fit monter Avchalom de l'un des sept niveaux du Guéhinam. La huitième fois avait pour but de lui faire mériter l'accès au 'Olam Haba. Talmud Sota 10b.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Quelques semaines après avoir rédigé cette réponse, nous recevons la question qui suit :

"Rav, je fais suite à votre réponse [Question au Rav - n°64501] sur la différence entre le Scheol et le Guey Hinnom? Tout d’abord, merci pour votre réponse. Je voulais juste échanger avec vous de nouveau sur un éventuel complément de réponse. Il est écrit dans la Torah que Jacob, éploré à l'annonce de la mort supposée de Joseph, s'exclame : « Je veux descendre vers mon fils, endeuillé dans le Sheol » (Genèse 37:35). Si selon votre réponse, le Scheol est le premier niveau du Guey Hinnom, Yaakov voulait aller au Guey Hinnom? J’ai l’impression que le Scheol fait plus référence à un lieu de repos qu’au Guey Hinnom lui même ? Merci encore. Qu’Hashem vous bénisse !"

Ci-dessous la réponse à cette belle question :

Bonjour,

Vous posez une très belle question. Il y a plusieurs réponses.

Première réponse - Rachi sur Béréchit 37, verset 35

Chéola ne fait pas allusion au Guéhinam mais à la tombe. Le sens qu'il faut donner à l'expression est le suivant : "Car je descendrai vers mon fils en deuil dans la tombe".

Deuxième réponse - Rachi sur Béréchit 37, verset 35

Le Midrash dit : "Yaacov savait - suite à un message divin - que si aucun de ses enfants ne mourrait de son vivant, il ne mériterait pas le Guéhinam"

Avant de savoir ce qui était arrivé à Yossef, Yaacov était persuadé qu'il était mort tragiquement, tel que l'avait raconté ses enfants. Donc, il était "certain" de voir le Guéhinam-Chéol". Le Sifté 'Hakhamim, note 9, explique : chaque enfant sauvait Ya'acov d'un mois au Guéhinam. Ya'acov avait 12 enfants. Donc, s'il en manquait un, il risquait de voir le Guéhinam durant un mois.

Troisième réponse - Rabbi 'Haïm Paltiel / Hadar Zekénim sur Béréchit 37, verset 35

Ya'acov savait qu'une haine était installée entre ses enfants et Yossef. Donc, il se sentait responsable de la mort de Yossef. C'est pourquoi, il pensait que le Guéhinam lui revenait.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN