Logo Torah-Box

Dire "à tes souhaits" à une personne qui éternue devant un Séfer Torah

Rédigé le Lundi 17 Juin 2024
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Lorsqu’on éternue dans la synagogue devant le Séfer Torah, est-il permis de dire "à vos souhaits" ?

Si la réponse est non, alors pourquoi ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
39027 réponses

Bonjour,

1. Selon l'Admour Hazakène, auteur du Choul'han 'Aroukh Harav, c'est interdit étant donné la sainteté de la synagogue. Hilkhot Talmoud Torah, chapitre 4, Halakha 11.

Nous avons tous entendu parler de l'importance des synagogues et du respect que nous devons avoir envers Celui qui y réside ! Eh bien, les paroles futiles y sont strictement interdites, à un point tel que même souhaiter de bonnes choses à son prochain est à éviter.

C'est ainsi que pensent également, 'Atéret Zekénim [Ora'h 'Haïm, chapitre 151, passage 2], Eliyah Rabba [chapitre 151, passage 1], Peri Méguadim [chapitre 151, passage 4], Ben Ich 'Haï, année 1, Parachat Vayikra, Halakha 11, Kaf Ha'haïm, chapitre 151, passage 20.

2. D'après certains décisionnaires, si l'officiant n'a pas commencé la lecture de la Torah, il n'est pas interdit de dire : "A tes souhaits". Chakh et Taz sur Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 246, Halakha 17. S'il a commencé la lecture, on ne dit rien même si on se trouve entre deux montées !

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Lois et Récits de Tou Bichvat

Lois et Récits de Tou Bichvat

L'essentiel de la fête de Tou Bichvat à la lumière des enseignements halakhiques et kabbalistiques.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN