Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:30 : Mise des Téfilines
06:42 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:07 : Coucher du soleil
21:58 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Dire à un Goy d'allumer la Plata Yom Tov

Rédigé le Dimanche 4 Juin 2017
La question de Suzanne A.

Bonjour,

Lors du premier jour de Chavou'ot, notre Plata ne s'allumait plus en raison du minuteur tombé en panne.

Ayant connaissance de la réponse 11473 du Rav Dayan, j'ai donc demandé à un voisin non-juif d'allumer notre Plata pour que l'on puisse manger chaud.

Mais, après coup, je me suis dit que l'interdit de "Amira Légoy" (dire à un non-juif de faire un travail interdit) était probablement toujours de vigueur.

Ai-je enfreint un interdit en demandant explicitement à un Goy d'allumer la Plata, plutôt que de le lui faire comprendre par allusion ?

Comment se fait-il que vous rapportiez le Choul'han Aroukh 307-5 alors qu'il n'y est fait mention que de Chabbath ?

Et l'allumage de la Plata n'est-il pas un interdit de la Torah ?!

Merci de me rassurer.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31611 réponses

Bonjour,

La réponse à laquelle vous faites allusion est la suivante :

Durant Yom Tov, et seulement durant Yom Tov [pas durant Chabbath], il est absolument permis de dire à un non-juif - d'allumer un feu pour la cuisson des plats de la fête ou la lumière, si cela est vraiment nécessaire. Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 307, Halakha 5 et Michna Broura, passage 20 ainsi que Rav Chlomo Zalman Grossman dans Hilkhot Hamo'adim - Yom Tov, chapitre 8, Halakha 7.

Dans cette réponse, nous sommes en présence de deux interdictions - d’ordre rabbinique :

1. Dire à un non-juif de réaliser une action qui nous est interdite,

2. Allumer un feu durant Yom Tov [c’est une interdiction d’ordre rabbinique - voir Hilkhot Hamo'adim - Yom Tov, chapitre 8, Halakha 7 et Pisské Techouvot, chapitre 502, fin du passage 2 et passage 3].

Durant Yom Tov, lorsque ces deux interdictions sont cumulées, il est possible d’adopter une attitude permissive si c’est dans l’intention d’accomplir une Mitsva.

Donc, vous avez agi conformément à la Halakha.

Attention, si le plat qui se trouvait sur la Plata n’était pas encore consommable, il fallait penser à l’interdiction d’une cuisson réalisée par un non-juif - Bichoul Goy.

Dans une telle éventualité, il fallait, tout d’abord, retirer la marmite de la Plata et la remettre en place, uniquement après que le non-juif l’ait allumée.

Votre première question est :

« Ai-je enfreint un interdit en demandant explicitement à un Goy d'allumer la Plata, plutôt que de le lui faire comprendre par allusion ? »

Réponse :

1. Dire à un non-juif de réaliser une action interdite est une interdiction d’ordre rabbinique,

2. Allumer un feu durant Yom Tov est une interdiction d’ordre rabbinique - voir Hilkhot Hamo'adim - Yom Tov, chapitre 8, Halakha 7 et Pisské Techouvot, chapitre 502, passage 3.

Durant Yom Tov, lorsque ces deux interdictions sont cumulées, il est possible d’adopter une attitude permissive si c’est dans l’intention d’accomplir une Mitsva.

Donc, vous avez agi conformément à la Halakha.

Votre seconde question est :

« Comment se fait-il que vous rapportiez le Choul’han ‘Aroukh 307-5 alors qu'il n'y est fait mention que de Chabbath ? »

Réponse :

Dans cette référence, figure la règle mentionnée précédemment ; à savoir : dire à un non-juif de réaliser une action interdite par nos Sages [d’ordre Rabbinique] est permis durant Chabbath et Yom Tov si c’est dans l’intention d’accomplir une Mitsva.

Votre troisième question est :

« Et l'allumage de la Plata n'est-il pas un interdit de la Torah ?! »

Réponse :

Selon la grande majorité des décisionnaires, l’allumage d’une Plata durant Yom Tov est une interdiction d’ordre rabbinique.

Voir Pisské Techouvot, chapitre 502, fin du passage 2 et passage 3.

C’est, uniquement, selon le ‘Hazon Ich [Rabbi Avraham Yésha’yahou Karélits] qu’il s’agit d’une interdiction d’ordre toraïque.

Voir Pisské Techouvot, chapitre 502, fin du passage 2 et passage 3.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN