Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Ashburn
06:24 : Mise des Téfilines
07:18 : Lever du soleil
12:23 : Heure de milieu du jour
17:28 : Coucher du soleil
18:08 : Tombée de la nuit

Paracha Bechala'h
Vendredi 3 Février 2023 à 17:15
Sortie du Chabbath à 18:16

Hiloulot du jour
Rav Ma'hlouf Abi'hssira
Afficher le calendrier

Don du corps à la science

Rédigé le Dimanche 10 Avril 2016
La question de Nicolas N.

Bonjour,

Je vous contacte car, dans le cadre de mon mémoire de master 2 de sociologie, je travaille sur le don du corps à la science.

J'aimerais savoir de source sûre quelle est la position du judaïsme sur cette pratique funéraire. Aucune des personnes rencontrées dans le cadre de cette enquête n'est juive (en-dehors de mon père qui l'est par sa mère, mais qui est athée).

Dans mes recherches, j'ai trouvé un article sur votre site "Affaire Kaniuk, rester juif même mort". Dans celui-ci, il est clairement dit que le don du corps est strictement interdit. Toutefois, je voulais savoir s'il existait des "schismes" dans la religion juive qui pourraient tolérer cette pratique ? Ou - j'espère que vous me pardonnerez la question - s'il y a eu a un moment dans l'histoire juive un équivalent au concile de Vatican II ?

Bonne journée.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
6023 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il ne peut y avoir aucun schisme dans la religion juive qui véhicule la vérité, car cette dernière est transcendante et absolue; toute déviation réformiste ne peut pas être qualifiée de judaïsme.

L'interdiction de profiter du corps d'un défunt est explicite dans la Torah orale dans plusieurs endroits (Brakhot 18b, Sanhédrin 46b, Arakhin 7a, 'Avoda Zara 29b), et cela a été tranché par le Choul'han Aroukh Yoré Déa 349, 1.

Au revoir.

Mékorot / Sources : Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB