Donner des habits = Tsédaka ?

Rédigé le Jeudi 4 Mai 2017
La question de Chanael C.

Bonsoir,

Est-ce que le fait de donner des habits qu'on ne veut plus à des endroits où les gens dans le besoin peuvent les prendre est considéré comme de la Tsédaka ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28321 réponses

Bonjour,

L’obligation de donner de la Tsédaka inclut, non seulement, la donation d’une somme d’argent, mais, également, tout ce dont la personne nécessiteuse a besoin et sous toutes formes.

Voir Dévarim, chapitre 15, verset 8 et Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 250, Halakha 1.

Si un homme et une femme se présentent pour mendier des vêtements, il faut donner la priorité à la femme, car un tel manque est beaucoup plus difficilement supportable par une femme que par un homme.

Il en est de même s’il s’agit de nourriture, afin de lui éviter, à l’avenir, le besoin de tourner dans les rues.

Voir Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 251, Halakha 8 et Sifté Cohen [Shakh], passage 12.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, Chakh.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN