c Question au Rav : Donner trop de Ma'asser, permis ?

Donner trop de Ma'asser, permis ?

Rédigé le Mercredi 15 Juillet 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Par rapport au Ma'asser, est-ce interdit de donner plus qu'un cinquième ?

En vous remerciant par avance pour tout votre investissement envers nous.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27714 réponses

Bonjour,

Dans les cas suivants, il est permis de donner plus d’un cinquième :

1. Selon l’avis du Choul'han ‘Aroukh, il est permis de donner plus d’un cinquième si le donateur a suffisamment de moyens [d’après certains, pas besoin qu’il soit un grand riche - Voir Michnat Hamichpat [Rav Yécha’yahou Schvarcz], page 40]. Ce qui n’est pas le cas selon le Rama [Ashkénazim]. Voir Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 249, Halakha 1 et Béora’h Tsédaka, chapitre 1, Halakha 11.

2. Si un cas de danger de mort se présente ou si le nécessiteux manque d’habit ou s’il a faim,

3. Si le donateur est particulièrement riche,

4. Si le donateur est certain qu’il ne lui manquera strictement rien et qu’il n’aura pas besoin de faire appel à la Tsédaka,

5. Si le donateur est aisé et que ses parents sont dans le besoin,

6. Si l’argent donné a pour but de permettre aux autres d’étudier la Torah,

7. Celui qui, de toute façon, dépense son argent dans des futilités,

8. Si le donateur donne plus d’un cinquième dans le cadre d’une Techouva, pour obtenir le pardon de ses fautes,

9. Lorsque le donateur a trouvé une somme d’argent,

10. Si l’on reçoit un héritage,

11. Au moment où la personne pense qu’elle va quitter ce monde.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 249, Halakha 1, Yéchou'at Daniel, pages 44-49, Béora’h Tsédaka, chapitre 1, Halakha 20.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN