Aujourd'hui à Paris
06:20 : Mise des Téfilines
07:23 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:25 : Coucher du soleil
21:10 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Du lait Chamour confié à un Goy perd-il son statut de "Chamour" ?

Rédigé le Jeudi 13 Février 2020
La question de Ilan A.

Bonjour Rav,

Peut-on consommer du lait (Chamour, surveillé) après l’avoir confié à un non-juif ?

Il m’est arrivé de voyager avec des enfants en bas âge, et, pour chauffer un biberon de lait dans un avion, il faut le donner au steward qui vous le rapporte chaud une dizaine de minutes plus tard.

Est-ce que le fait qu’on ait perdu de vu le lait pendant ce laps de temps fait perdre au lait son statut de "Chamour" ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19186 réponses

Bonjour,

Vous posez une excellente question.

Le lait du biberon est permis !

Explication :

Bien que le lait soit touché par la Halakha à laquelle vous faites allusion, mais étant donné que le steward n'a vraiment aucun bénéfice en échangeant le lait du biberon, cela est absolument permis.

Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 118, Halakha 2 [dans le Rama] et fin de la Halakha 10 ainsi que 'Amoudé Habayit, volume 3, page 24, note 23.

D'autre part, lorsque le steward chauffe le biberon, il se trouve dans un endroit où il est possible de l'apercevoir à chaque instant [apparemment, il sait que vous pouvez surgir à chaque instant, pour une raison ou une autre] : c'est un argument supplémentaire pour adopter une attitude permissive.

Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 118, Halakha 10.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur