Aujourd'hui à Paris
06:46 : Mise des Téfilines
07:48 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:32 : Coucher du soleil
20:17 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 2 Octobre 2020 à 19:08
Sortie du Chabbath à 20:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Embrasser une personne qui monte à la Torah, permis ?

Rédigé le Jeudi 21 Mai 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Est-il permis d'embrasser son père ou son frère à la synagogue lorsqu'ils montent à la Torah ?

Qu'en est-il d'embrasser son fils qui est monté à la Torah à sa Bar Mitsva ?

Est-ce un Bizayone (honte) pour le Séfer Torah que d'embrasser une personne lorsque le Séfer Torah est sorti ?

Merci Rav.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22255 réponses

Bonjour,

Dans certaines communautés, il est habituel d’embrasser les enfants ou les parents et l’on ne considère pas cela comme portant atteinte au respect d’Hachem, étant donné qu’il s’agit d’une marque d’honneur et non d’une marque d’affection.

Explications :

Dans le Choul'han ‘Aroukh-Ora’h ‘Haïm, chapitre 98, fin de la Halakha 1, il est dit que l’on ne doit pas embrasser ses enfants dans une synagogue - que ce soit en présence du Séfer en Torah ou non - car dans la maison du maître du monde, on ne doit pas montrer de l’affection pour qui que ce soit d’autre.

Cela est rapporté par plusieurs décisionnaires. Voir, par exemple, Kaf Ha’haïm, chapitre 151, passage 6, Ben Ich ‘Haï, année 1, Parachat Vayikra, Halakha 11, Ye’havé Da’at, volume 4, réponse 12, Halakha Broura, volume 5, page 347.

Cependant, dans de nombreuses communautés, il est habituel d’embrasser les enfants [pour les encourager à accomplir les Mitsvot] ou les parents - car, après tout, il s’agit d’un signe d’honneur, qu’Hachem a « exigé ».

Voir Or Létsion, volume 2, chapitre 45, Halakha 55, Atéret Avot, volume 1, page 197, Halakha 6 et Chémech Oumaguène, volume 1, réponse 39, Pisské Techouvot, chapitre 98, passage 7.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN