Logo Torah-Box

En l'absence de vin, faire Kiddouch sur autre chose que du pain ?

Rédigé le Mercredi 27 Avril 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Si on a du pain mais pas de vin ou de jus de raisin, est-il possible de faire le Kiddouch sur autre chose que le pain le vendredi soir ?

Si oui, quelles sont les prières à faire ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
37847 réponses

Bonjour,

Si vous avez du pain mais pas du vin ou du jus de raisin, il faut réciter le Kiddouch en utilisant du pain [et rien d'autre].

Vous pouvez fabriquer du jus de raisins en pressant des raisins. Voir ici : https://www.torah-box.com/question/pas-de-jus-de-raisin-pour-pessa-h-utiliser-du-raisin-frais_48364.html

Pour le Kiddouch du Chabbath soir, voici la procédure à suivre :

1. On fait Nétilat Yadaïm avec Brakha avant de réciter le Kiddouch.

2. On prend en main deux pains entiers alors qu'ils sont recouverts. Voir Pisské Techouvot [nouvelle édition], chapitre 274, passage 7.

3. On récite le premier passage du Kiddouch : ויכלו השמים

4. On découvre les pains.

5. On récite la Brakha Hamotsi.

6. On recouvre les pains.

7. On poursuit la récitation du Kiddouch comme à l'accoutumée.

8. Après la récitation du Kiddouch, on consomme du pain.

Pour le Kiddouch du Chabbath matin

Si l’on n’a pas de vin ou du jus de raisin, il est possible d’utiliser de la bière, du Whisky, de l’anisette, de la Boukha ou de la Vodka [pour ceux qui aiment les boissons alcoolisées].

Si l'on ne possède pas l'une de ces boissons, on utilisera du vrai jus de fruits [100 %].

Voir Yabi'a Omer, volume 3, Ora’h ‘Haïm, question 19 et Chmirat Chabbath Kéhilkhata, chapitre 53, Halakha 9-11 et Yalkout Yossef - Kitsour Choul'han 'Aroukh [année 5766], page 533, Halakha 10.

En cas de force majeure, si l’on ne possède aucune des boissons précitées, il est possible d’accomplir la Mitsva du Kiddouch du Chabbath matin en utilisant deux pains.

Voir Chmirat Chabbath Kéhilkhata, chapitre 53, Halakha 12.

La procédure à suivre est la suivante :

1. Toute la famille fait Nétilat Yadaïm.

2. On couvre les deux pains.

3. Celui ou celle qui récite le Kiddouch pose ses mains sur les pains. D’après certains, il est bien de tenir les pains couverts.

4. On récite le Kiddouch. On récite la Brakha « Hamotsi Lé’hème Mine Haarets » au lieu de « Boré Péri Haguéfène ».

5. Après avoir terminé le Kiddouch, on coupe les pains et on en consomme au moins 57 grammes.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN