Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:49 : Mise des Téfilines
06:08 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:26 : Coucher du soleil
22:22 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 20 Mai 2022 à 21:14
Sortie du Chabbath à 22:34
Afficher le calendrier

Enlever sa Mézouza pendant les vacances

Rédigé le Dimanche 23 Mai 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Peut-on enlever la Mézouza de l'entrée pendant les vacances ?

Je me suis déjà faite cambriolée et la police nous a dit qu'en France, la plupart des appartements avec Mézouza se font cambrioler.

Merci par avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30450 réponses

Bonjour,

La Mézouza placée correctement est censée nous protéger même lorsque nous nous absentons, mais, étant donné qu'il s'agit d'une période / situation où les vols sont fréquents, il est possible de la retirer pour la fixer à l'intérieur de la maison, sur le montant droit de la porte [dans les 8 centimètres de l'ouverture] et surtout si l'on craint que la Mézouza soit retirée et profanée [qu'à D.ieu ne plaise].

Voir Choul’han, ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 289, Halakha 2 et 3, Gour Arié Yéhouda [responsa], question 71, Haré Bessamim -  responsa [Seconde édition-Tinyana], Yoré Déa, question 220, Richone Létsione [Or Ha’haïm Hakadoch] sur Choul’han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 289, 'Hovat Hadar, chapitre 1, Halakha 4 et Sékhel Tov, page 297, paragraphe 67, Pit’hé Ché'arim, page 309.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN