Enterré la veille d'un Yom Tov, mérite ?

Rédigé le Dimanche 25 Juillet 2021
La question de Anonyme

Bonjour,

Je voudrais savoir si le défunt a un mérite particulier lorsqu'il est enterré la veille d'une fête et que, du coup, les endeuillés ne font pas de Chiva' ?

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6454 réponses

Chalom Ouvrakha,

Le Ari zal [dans le Séfer Hakavanot page 62 et dans le Cha'ar Haguilgoulim préface 23] nous parle uniquement d'un enterrement qui est réalisé la veille de Chabbath, et nos Sages aussi [Ketouvot 103b] nous affirment que c'est un bon signe que de mourir la veille de Chabbath [voir Ya'arot Devach tome 1, Drouch 16].

Mais nous ne retrouvons pas de source en ce qui concerne un enterrement [ou un décès] la veille de Yom Tov.

Par contre, ce que je peux vous dire de ma petite expérience de rabbin, c'est que la majorité des personnes qui décèdent ou sont enterrées avant Yom Tov, sont des gens qui n'ont jamais voulu déranger de leur vivant ! Et même les Chiva' ou les Chlochim seront interrompus par le Yom Tov, comme s'ils ne veulent pas déranger, même après leur départ.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA