Existe-t-il des endroits où il est interdit d'aller ?

Rédigé le Lundi 7 Décembre 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

Y a-t-il des pays, des villes, des lieux spécifiques, ou type d'endroits où il est interdit d'aller ? Si oui, quels sont-ils ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
25308 réponses

Bonjour,

1. Dans le premier verset du premier Téhilim, David Hamélekh écrit : "Heureux l’homme qui ne suit point les conseils des méchants, qui ne se tient pas sur le chemin des pécheurs, et ne s'assoit pas parmi les moqueurs."

Donc, nous avons l'obligation de nous éloigner des fauteurs et des méchants, risquant de nous faire fauter ou de nous faire sombrer dans le plus profond des abimes. Exemple : personnes ignorant les lois du Lachone Hara' [médisance]. Voir 'Hafets 'Haïm, Klal 6, Halakha 5.

2. Le roi Chlomo écrit également :

"Mon fils, ne les fréquente pas, écarte tes pas de leur sentier ; car leurs pieds se précipitent vers le mal, ils ont hâte de répandre le sang." Michlé 1, versets 15-16.

"Tiens-toi fermement à la morale sans jamais faiblir, sois-lui fidèle, car elle est ta vie. N'entre pas dans la voie de ceux qui méprisent la religion; ne foule pas le chemin des méchants. Evite-le, ne t'y aventure pas; détourne-toi et passe outre." Michlé 1, versets 13-15.

3. Pour savoir s'il est permis d'aller au cinéma, cliquez sur le lien suivant :

https://www.torah-box.com/question/aller-au-cinema-permis_4057.html

4. Il est interdit de pénétrer dans une église. Voir Nitsané Erets [Rav Chlomo Gliksberg], volume 1, question 1, Dibrot Eliyahou, volume 4, question 10 [fin du passage Haré au nom du Chvilé David], Yé'havé Da'at, volume 4, question 45, Ben Israël Lanokhri, Yoré Déa, chapitre 27, Halakha 13, Rambam - Pirouch Hamichnayot 'Avoda Zara chapitre 1, Michna 4, Tour Yoré Déa chapitre 149, Tsits Eliezer [responsa] volume 14, question 91.

5. Lisez ce qu'écrit le Rambam [Hilkhot Déot, chapitre 6, Halakha 1-2] :

"Il est naturel d’être influencé, dans son caractère et sa conduite, par ses voisins et amis, et de suivre les habitudes des habitants de sa ville.

Aussi convient-il de s’associer aux justes, et de toujours fréquenter la compagnie des sages, afin d’apprendre de leur conduite, et de fuir les méchants qui marchent dans l’obscurité, afin de ne pas être influencé par leurs pratiques.

C’est ce que dit [le roi] Salomon : « Celui qui fraie avec les sages deviendra sage ; celui qui fréquente les sots deviendra mauvais ».

Il est dit [également] : « Heureux l’homme qui ne suit point les conseils des méchants, qui ne se tient pas dans la voie des pécheurs ».

Et de même, s’il vit dans un pays où les coutumes sont pernicieuses, et les habitants ne marchent pas dans le droit chemin, il doit quitter [cet endroit] pour un lieu où les gens sont justes, et suivent les chemins du bien. Et si tous les pays qu’il connaît personnellement ou dont il a ouï dire, suivent un mauvais chemin, comme à l’époque actuelle, ou si les campagnes militaires ou la maladie l’empêchent de se rendre dans un pays ayant une bonne conduite, il devra vivre dans la solitude, comme il est dit : « de s’asseoir solitaire en se résignant silencieusement ».

Et s’ils [les habitants de son pays] sont de mauvais pécheurs qui ne le laissent pas vivre dans le pays à moins qu’il se mêle à eux et adopte leur mauvaise conduite, il devra se retirer dans les cavernes, les buissons, ou les déserts, et ne pas suivre le chemin des pécheurs, comme il est dit : « Qui me transportera dans le désert, dans un refuge de voyageurs ».

Il est un commandement positif de s’attacher aux Sages et à leurs disciples, afin de prendre leur exemple, comme il est dit : « attache-toi à Lui ». Or, est-il possible à l’homme de s’attacher à la Présence Divine ?

Voici ce qu’ont dit les Sages, en explication de ce commandement : « Attache-toi aux sages et à leurs disciples ». C’est pourquoi, un homme doit faire effort pour épouser la fille d’un érudit, et marier sa fille avec un érudit, manger et boire avec les érudits, leur donner l’opportunité de faire des affaires [en gérant leur argent], et s’unir à eux de toutes les manières possibles. Voici ce qu’ont dit les sages : « assis-toi dans la poussière de leurs pieds, et bois avec avidité leurs paroles. »"

6. Il est, également, interdit de se rendre sur tout lieu présentant un quelconque danger physique. Voir Talmud Pessa'him 8b, Talmud Kiddouchin 39b.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN