Face au Coronavirus, doit-on distribuer le Kiddouch ?

Rédigé le Mercredi 20 Mai 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

Vu que le coronavirus peut se transmettre par la salive et que celui qui l'a n’est pas censé le savoir, n'est-il pas préférable que celui qui fait le Kiddouch, dise la bénédiction, distribue le vin et après bois ou carrément ne distribue pas et boit seul ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28305 réponses

Bonjour,

Il est absolument permis d'agir de cette façon.

Il en est de même si, parmi les personnes qui se trouvent à table, il y a des âmes sensibles qui, pour une raison ou une autre, seront gênées de boire le vin se trouvant dans le verre de celui qui a récité le Kiddouch [par exemple] : il est permis à ce dernier de verser une quantité de vin [à distribuer] dans un autre verre avant de boire la quantité requise. Ensuite, il consommera la quantité requise.

Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 271, Halakha 17 et la note du Béèr Hagola se rapportant au mot Vakoss, Pisské Techouvot, édition 5771, chapitre 271, passage 40, note 397.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN