Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:41 : Mise des Téfilines
06:50 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:56 : Coucher du soleil
21:45 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 26 Août 2022 à 20:27
Sortie du Chabbath à 21:34

Hiloulot du jour
Rav Yaakov Israël Kanievsky (Steipeler)
Afficher le calendrier

Faire la Brakha sur un aliment Tarèf

Rédigé le Lundi 3 Avril 2017
La question de David G.

Bonjour Rav,

Doit-on faire la Brakha sur des aliments non-Cachères, si on mange dans un resto non-Cachère par manque d'organisation ou par manque de possibilité ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31657 réponses

Bonjour,

1. On ne récite jamais une Brakha avant et après la consommation d’un aliment interdit ou volé. Voir Choul'han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 196, Halakha 1 et Vézot Habrakha [édition 5760], page 382.

2. L'eau, les fruits et les légumes [non assaisonnés] ne sont pas des aliments non cachères.

3. Celui qui récite une telle Brakha prononce le nom d’Hachem en vain. Pisské Techouvot, chapitre 196, passage 1.

4. Celui qui entend une telle Brakha ne doit pas répondre Amen. Michna Broura, chapitre 196, passage 2.

5. C’est uniquement si l’on est en danger de mort et que l’on ne dispose pas d’aliment Cachère que cela est permis [si l’on a consulté un Rav au préalable]. Voir Choul'han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 196, Halakha 2 et chapitre 204, Halakha 9.

Apparemment, vous n’êtes pas dans une telle situation.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN