c Question au Rav : Faire la prise de sang pour détecter une trisomie 21 chez un bébé

Faire la prise de sang pour détecter une trisomie 21 chez un bébé

Rédigé le Lundi 2 Août 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je vous écris car, Baroukh Hachem, ma femme est enceinte de 3 mois et le médecin a demandé si nous voulons faire la prise de sang pour savoir s'il y a un risque de trisomie 21.

Pour moi, ce test est inutile car le résultat ne servira à rien puisque, quoi qu'il arrive, avorter n'est pas une option, mais ma femme veut la faire pour se rassurer.

Nous aimerions savoir ce que la Torah voudrait que nous fassions ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27695 réponses

Bonjour,

Il n'est pas nécessaire de procéder à l'analyse en question. L'argument que vous mentionnez [I.V.G.] est, justement, celui qui est avancé par les "grands de la génération". Chiouré Torah Lérof'im, volume 4, page 231, Beth Hillel, volume 8, page 55, Méa Chéarim, Yoré Déa, chapitre 154.

Au sujet de l'interdiction de l'I.V.G., voir : Iguerot Moché, ‘Hochen Michpat, volume 2, question 69, Rav Elyachiv dans Kovets Techouvot, volume 1, question 221, Tsits Eliezer, volume 9, question 51, Tsits Eliézer, volume 13, question 102, Tsits Eliezer, volume 15, question 43, Chévet Halévi, volume 7, question 208, Beth Hillel, volume 23, année 5765, pages 48-54, Beth Hillel, volume 38, année 5769, pages 43-49, Te’houmine, volume 25, année 5765, pages 64-78, Zakhor Léavraham, année 5762-5763, pages 1022-1044.

Ci-dessous quelques petits conseils. Suivez-les et avec l'aide d'Hachem, tout ira pour le mieux. 

1. Etudier les lois de l'allumage des bougies du Chabbath. Nos Sages dévoilent des merveilles à propos de cette Mitsva, et surtout lorsqu'il s'agit d'une femme enceinte. Chaque jour, 15 minutes.

2. Le Birkat Hamazone après la consommation de pain : réciter en étant assis, ne rien faire durant la récitation du Birkat Hamazone, réciter à voix haute, ne pas détourner son regard du Siddour.

3. Après être sorti des toilettes : réciter la Brakha "Acher Yatsar" avec ferveur, penser à la traduction littérale du passage.

4. Allumer les bougies du Chabbath 10 minutes avant l'heure indiquée sur votre calendrier.

5. Priez tous les jours pour qu'Hachem vous fasse un cadeau "en bonne et due forme", après avoir donné une pièce à la Tsédaka [pas plus d'un ou deux euros]. Lorsque vous aurez ramassé une somme assez conséquente, transmettez-la aux responsables d'un Collel ou à une association diffusant des livres de Torah.

David Hamélèkh écrit : "Hachem accomplit les désirs de Ses fidèles, Il entend leur supplications...". Téhilim 145, verset 19.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN