c Question au Rav : Femme en conversion, Brit pour son bébé ?

Femme en conversion, Brit pour son bébé ?

Rédigé le Dimanche 17 Mai 2015
La question de Albert D.

Bonjour Rav,

Une femme en cours de conversion accouche d'un garçon, y a-t-il Brit ?

Si oui, dans quelles conditions ?

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6397 réponses

Chalom Ouvrakha,

Nous apprenons des propos de Rav Houna (Ketouvot 11a) que si le père de l'enfant est juif, il pourra convertir son enfant, et la Chita Mékoubétsèt ainsi que le Rachba nous ajoutent que la Halakha est idem pour une mère qui ne se serait pas encore convertie, qu'elle peut convertir cet enfant (voir Choul'han Aroukh Yoré Déa 268, 7), car dans ce cas-là, la conversion est un mérite évident pour cet enfant (Iguérot Moché tome 2, 128). Cette Halakha inclut aussi le père adoptif ; bien qu'il ne soit pas le père biologique, celui-ci pourra convertir son enfant (Iguérot Moché tome 1, 161).

La conversion de cet enfant se fera lors de sa Brit-Mila, en ajoutant deux témoins à cet acte. La Brakha qui sera récitée ne sera pas celle de "'Al Hamila", mais "Lamoul Ete Haguérim" (Choul'han Aroukh Yoré Déa 168, 5), et on conclura par la bénédiction "Lamoul Ete Haguérim Ouléatif Méhèm Dam Brit etc.", ainsi que d'autres nombreuses nuances.

Après la Brit-Mila, l'enfant devra être trempé au Mikvé pour conclure sa conversion.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA