Aujourd'hui à Paris
04:37 : Mise des Téfilines
06:03 : Lever du soleil
13:57 : Heure de milieu du jour
21:49 : Coucher du soleil
22:48 : Tombée de la nuit

Paracha Matot - Massé
Vendredi 17 Juillet 2020 à 21:29
Sortie du Chabbath à 22:47
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Fromage avec présure = non cachère ?!

Rédigé le Samedi 18 Octobre 2014
La question de Eric A.

Rav,

Pourquoi le fromage contenant de la présure serait non-cachère ?

La réponse de Rav Yossef LORIA
Rav Yossef LORIA
881 réponses

Cher ami,

Voici un extrait de mon livre "Fondements de la Cacherout" répondant à votre question :

Les sages du Talmud ont proscrit le fromage fabriqué par les non-Juifs, de crainte qu'ils ne le fassent fermenter dans l'estomac d'un animal qui n'a pas été abattu rituellement.

Cet interdit étant un décret de nos sages, le fromage fabriqué par un non-Juif est interdit même s'il est composé d'ingrédients tolérés et que la peau d'estomac assurant la fermentation est remplacée par des enzymes, des herbes tolérées , ou de la présure chimique.

Le Rambam enseigne qu'à l'époque du Temple, celui qui consommait un fromage fabriqué avec du lait trait par un non-Juif était passible de flagellation .

De nos jours, pour expier cette faute, certains recommandent trois jours de jeûne si la faute a été commise en connaissance de cause, et un jour de jeûne si elle a été commise involontairement .

Pour que du fromage fabriqué par des non-Juifs soit permis, il faut qu'un Juif ait surveillé sa fabrication depuis le début de la traite jusqu'à l'obtention du fromage

On ne peut donc aucunement se montrer indulgent et permettre la consommation de fromage fabriqué par un non-Juif. Par conséquent, il faut impérativement consommer du fromage fabriqué sous surveillance rabbinique .

Cette loi s'applique d'autant plus à notre époque du fait de la haute technologie mise au service de l'industrie alimentaire. En effet, de nos jours, toutes sortes d'ingrédients sont adjoints en quantité minime dans les produits alimentaires manufacturés afin d'améliorer leur goût, leur consistance et leur forme.

Les fabricants n'ayant pas l'obligation d'informer le consommateur de la présence d'ingrédients en quantité minime, il est fort à craindre que différentes graisses prohibées aient été ajoutées à ces produits . Une stricte surveillance rabbinique est donc primordiale pour assurer la parfaite cacherout des aliments.

Sources : Choul'han 'Aroukh, chapitre 115, paragraphe 2 au nom du Rambam - Rambam, Lois des aliments prohibés, chapitre 5, paragraphe 15 - Kaf Ha'haïm, paragraphe 31 - Ramah, chapitre 115, paragraphe 2 - Kaf Ha'haïm, paragraphes 36 et 37.

Mékorot / Sources : Choul'han Aroukh, Rambam.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yossef LORIA