Logo Torah-Box

Garder de la haine envers quelqu'un

Rédigé le Jeudi 25 Avril 2024
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Peut-on garder de la haine envers quelqu’un qui nous a fait du mal ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

Il est interdit de se venger ou d'exprimer / garder de la rancune à l'égard de son prochain. Vayikra 19, verset 18.

Il s'agit là de deux interdictions bien distinctes !

La vengeance se réfère à l'action de rendre à l'autre, le mal qu'il nous a fait, c'est à dire, agir envers lui comme il l'a fait envers nous - rendre le mal pour le mal ou tout simplement, ne pas lui rendre service - en tant que mal pour le mal que nous avons reçu de sa part. Talmud Yoma 23a, Rambam, fin des Hilkhot Déot et Rambam sur Pirké Avot, chapitre 4, Michna 4.

Un exemple "assez triste" : David s'est disputé avec Mikhaël. David remarque que Mikhaël cherche à emprunter un objet. Il est interdit à David de se dire : "Ce Mikhaël m'a fait du mal; c'est un méchant garçon ! Eh bien je ne lui proposerai pas l'objet et je ne lui dirai pas que je possède l'objet en question". Il lui est, également interdit de faire comme s'il n'avait pas remarqué que Mikhaël a besoin de l'objet. 

Même si on ne se venge pas, il est interdit de garder rancune en disant, par exemple : "Je te prête de l'argent bien qu'il y a six mois, tu as refusé de m'accorder un prêt / un service". Talmud Yoma 23a. La grande majorité des décisionnaires pense que l'interdiction est en vigueur même si on y pense sans le dire explicitement à son prochain. Introduction au 'Hafets 'Haïm, Lavines 8-9, Ahavat Héssed, fin du chapitre 4.

Il faut faire tous les efforts pour effacer de notre mémoire le mal que nous avons reçu de notre prochain. Ce n'est pas toujours une chose facile à accomplir [voir Taz, passage 13 sur Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 228], certes, mais nous devons nous investir de la Emouna selon laquelle la moindre des choses qui nous arrive a été décidée par Hachem. Il y a de nombreux détails à ce sujet. Voir Séfer Ha'hinoukh, Mitsva 338.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Voyons plus clair

Voyons plus clair

Une mise en perspective des grandes thématiques de l'actualité à la lueur de l'érudition juive véritable. 

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN