Aujourd'hui à Paris
06:30 : Mise des Téfilines
07:33 : Lever du soleil
12:34 : Heure de milieu du jour
17:34 : Coucher du soleil
18:20 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20

Hiloulot du jour
Ra'hel Iménou (Notre Matriarche Rachel)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

"Hanotèn Réa'h Tov Bapérot" sur du café ?

Rédigé le Mardi 26 Février 2019
La question de Régis E.

Kvod Harav,

Sauf erreur de ma part, il me semble avoir lu que le Rav Ovadia Yossef disait que l'on pouvait faire la bénédiction "Hanotèn Réa'h Tov Bapérot" sur l'odeur du café.

Est-ce valable sur tous les cafés ou seulement sur du vrai café qui vient d'être pilé ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22679 réponses

Bonjour,

Rav Ovadia Yossef ne dit pas qu'il est possible de réciter une Brakha avant de sentir le café.

Il dit que celui qui récite une Brakha "a sur qui s'appuyer".

Voir 'Hazon Ovadia - Brakhot, page 329, rapporté par Halakha Broura, volume 11, page 72 en note de bas de page.

De nombreux décisionnaires pensent qu'il faut éviter de sentir le café dans l'intention de tirer profiter de son parfum, car il n'est pas certain qu'il s'agisse d'une odeur assez importante [bien qu'agréable] pour réciter une Brakha.

Mais ce sujet fait l'objet d'une discussion.

Voir Halakha Broura, volume 11, page 72, Dvar Halakha page 294, Halakha 25, Michna Broura, chapitre 216, passage 16, Kaf Ha'haïm, chapitre 216, passage 86, Pisské Techouvot, chapitre 216, passage 7, Cha'aré Habrakha, édition 5774, chapitre 19, Halakha 27-30.

En ce qui concerne votre question :

Dans les écrits des décisionnaires traitant de cette question, il s'agit du café fraîchement moulu. Mais, apparemment, il serait possible de réciter une Brakha pour tout café ayant un parfum pénétrant et très agréable et pas une simple senteur - mais à condition qu'il n'y ait pas d’arômes artificiels ajoutés.

Exemple : pour le café soluble de la marque Elit, on ne récite pas de Brakha, car il ne s'agit pas d'un parfum enivrant.

Voir Vézot Habrakha [édition 5760], page 174, Cha'aré Habrakha, chapitre 19, Halakha 27-30.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN