Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

J'ai des enfants, faire des traitements pour tomber enceinte ?

Rédigé le Lundi 29 Octobre 2018
La question de Anonyme

Bonjour,

A 31 ans et suite à une intervention chirurgicale, je ne peux plus tomber enceinte naturellement, mais par FIV.

Ayant déjà 4 enfants (filles et garçon), est-ce que, halakhiquement, je dois continuer d’essayer de tomber enceinte, c'est-à-dire entreprendre des traitements de mon initiative, ou est-ce un fait que je dois accepter ?

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19171 réponses

Bonjour,

Dans votre situation, il est possible de faire une Hichtadlout et de faire les efforts d'avoir d'autres enfants.

Cependant, il y a de très nombreux écrits à ce sujet et toutes sortes d’avis.

Voici la décision rendue par plusieurs des plus grands décisionnaires de notre génération :

1. Si, et seulement si, il s’agit des ovules de la femme et des spermatozoïdes du mari,

2. Si, et seulement si, toute la procédure est suivie par des surveillants rabbiniques - depuis le prélèvement jusqu’au transfert embryonnaire dans la cavité utérine. Voir Beth Hillel, volume 31, année 5768, pages 76-79.

3. Si, et seulement si, le mari et la femme ont été mariés religieusement sous la ‘Houppa par le biais d’un rabbin compétent,

4. Si, et seulement si, le mari et la femme ont suivi des traitements dont les résultats se sont avérés « négatifs » et « décevants »,

Alors et seulement alors :

Il est possible d’adopter une attitude permissive.

Il en est de même s’il s’agit du procédé GIFT ou insémination artificielle - in vivo.

Voir Rav Ovadia Yossef dans Lev Avraham, volume 1 [troisième édition 5737], chapitre 30, paragraphe 3 et Nichmat Avraham, volume 3, Even Haézer, chapitre 1, paragraphe 5/3 [ces deux dernières références sont tirées de Assia, volume 57-58, année 5757, pages 32, note 58], Rav Ovadia Yossef dans Yabia Omer, volume 2, Even Haézer, question 1, Techouvot Véhanhagot, volume 5, question 317-319 et 329, Rav Chlomo Dikhovski dans Lev Chomé’a Lichlomo, volume 2, question 43, passage 7, Rav Mordékhaï Halperin dans Assia, volume 57-58, année 5757, pages 31-35, Rav Lévi Its’hak Halperin dans ‘Hazon Yesha’ya, année 5753, pages 125-158 et Nichmat Avraham, volume 3, Even Haézer, pages 5-16.

Pour d’autres détails à ce sujet, cliquez sur le lien suivant :

http://www.torah-box.com/question/fecondation-in-vitro-permis_24840.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur