Logo Torah-Box

J'ai mis les Téfilines à 'Hol Hamo'èd !

Rédigé le Mardi 4 Avril 2023
La question de Anonyme

Bonsoir,

Durant 'Hol Hamo'èd Pessa'h de l’année dernière, j’ai mis les Téfilines.

Est-ce problématique ? Que faire pour réparer ?

La réponse de Rav Nethanel GAMRASNI
Rav Nethanel GAMRASNI
581 réponses

Bonjour,

En effet, pour les Séfarades et plusieurs communautés Ashkénazes, on ne met pas les Téfilines durant 'Hol Hamoeèd, et celui qui les met est considéré être quelqu’un qui méprise les Mo'adot. Voir Beth Yossef Ora'h 'Haïm 31 "Véhoulo Chel Mo'èd", au nom du Zohar.

Cependant, étant donné que vous les avez mis car vous ne saviez pas, et qu’il y a toutefois certains (Ashkénazes) qui les mettent (sans bénédiction) (voir Beth Yossef au nom du Roch 31, Haga sur le Choul'han 'Aroukh 31,2, ainsi que Michna Beroura 31,8, Yabi'a Omer 3,5,3 et Chéérit Yossef 1, page 415), on ne considérera pas que vous soyez de ceux qui méprisent volontairement.

Concernant la bénédiction que vous avez récité, le Rama susmentionné rapporte que la bénédiction était récitée, mais non à voix haute à la synagogue, comme à l’accoutumée.

Il est vrai que la Horaa pour les Ashkénazes qui les mettent est de ne pas réciter la bénédiction, comme le précise le Michna Broura, mais s’ils l’avaient récité par inadvertance, on pourrait ne pas leur en vouloir, car ils auraient un avis sur qui s'appuyer, mais ne devront plus agir de la sorte.

Si vous êtes Séfarades, la bénédiction récitée est considéré "Lévatala", en vain, mais, dans votre cas, vous aurez transgressé un interdit Rabbinique et non Toraïque. Voir Yabi'a Omer (8,32), 'Hazon Ovadia Yamim Noraïm page 26.

Pour réparer, il faut faire Téchouva et s’efforcer d’étudier les lois des bénédictions afin de ne pas trébucher à l’avenir.

Kol Touv.

Rav Moché Kaufmann - Construction personnelle

Rav Moché Kaufmann - Construction personnelle

Une nouvelle perspective d’intériorité, sur des sujets que nous pensions connaitre, qui nous aide à bâtir notre monde intérieur.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Nethanel GAMRASNI