Logo Torah-Box

J'ai oublié de faire Chéé'héyanou...

Rédigé le Mercredi 1er Janvier 2014
La question de Anonyme

Que faire si l’on a oublié de réciter la bénédiction de Chéé’héyanou en mangeant un fruit en sa primeur ?

La réponse de Rav David HADDAD
Rav David HADDAD
168 réponses

Chalom,

Si l'on n'a pas fini de manger le fruit en question et que sa consommation nous procure encore du plaisir, on pourra réciter la bénédiction.

En revanche, si l'on a terminé le fruit, on ne pourra plus réciter la bénédiction de Chéé'héyanou la fois suivante où on en mangera.

Dans ce cas, il est recommandé de se faire acquitter rétroactivement de la bénédiction par une autre personne qui la récite ou en pensant au fruit oublié au moment où l'on récitera la bénédiction sur un autre fruit en sa primeur.

Si aucune de ses opportunités ne se présente, on se contentera de réciter la bénédiction de Chéé'héyanou sans mention du nom ni du règne divin mais en y pensant (Ben Ich ‘Haï Parachat Rééh, chap. 15 ; Kaf Ha'Haïm 225, 31 ; Halikhot 'Olam tome II, p. 200, alinéa 3 ; Chout Avné Yachfé tome II, chap. 17 au nom du Rav Eliachiv zatsal et du Rav Yaacov Kaniewsky zatsal).

Rav Sitruk - Vision Juive & Biographie

Rav Sitruk - Vision Juive & Biographie

Troisième livre de Torah émanant de celui qui fut le Grand-Rabbin de France pendant 21 ans, Rav Yossef-’Haïm Sitruk à laquelle nous avons ajouté également une belle Biographie.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav David HADDAD